Liberté et héritage culturel

………………………………………………………..

Liberté d’entreprendre, liberté de travailler, liberté d’organiser sa vie. Liberté aussi de nouer les liens avec les autres, avec son Être Essentiel, avec la nature.

C’est dans ce contexte de liberté que vous pourrez faire émerger pleinement qui vous êtes vraiment, en devenant créateur de cette vie unique que vous seul êtes appelé à incarner ! Devenir l’artisan de votre « légende personnelle » ! Prendre conscience de votre « mission de vie ». Le fondement d’un tel projet de vie est bien votre liberté retrouvée, mais toujours fragile, qui demande à être défendue, préservée, amplifiée jour après jour.

Perspectives d’espoir

Nombreux sont ceux qui sont déjà engagés dans de nouvelles voies porteuses d’espérance. Liberté à l’égard des traditions, liberté à l’égard des attentes de notre société, liberté à l’égard des conditionnements multiples, voilà le terreau pour tisser de nouveaux liens qui pourront nous faire grandir en conscience et en humanité. L’espoir repose sur le fait qu’une telle démarche peut réunir croyants, agnostiques et athées, et ce, non pas dans une hypothétique « croyance commune » mais dans une expérience que tous peuvent vivre. Une telle perspective est partageable de façon universelle, sans frontière de confession religieuse ni d’appartenance à une culture donnée -parce que ce langage du lien à soi, du lien à autrui, du lien à la nature est compréhensible par tous, partageable entre tous. Merci A. Bidar

Pour accéder à l’article complet, cliquez ici Continuer la lecture

Liberté et nouvelle approche du sacré

…………………………………………………….

Approcher davantage de liberté commence par identifier les liens qui vous emprisonnent, vous asservissent pour les défaire alors qu’ils vous donnent souvent l’impression de vous sécuriser dans la routine et l’obéissance aux traditions rassurantes de nos ancêtres
Aussi l’arbitrage à faire entre héritage culturel et nouveaux fonctionnements des personnes en quête de liberté est intéressant à commenter. Il pourrait y avoir une réaction de rejet pure et simple, un mouvement brutal de révolution, deux attitudes qui traduiraient en fait encore une forme de dépendance au regard de ce qui est rejeté, voire combattu. Or c’est une troisième voie porteuse d’espoir qui se dessine. La juste position consiste à être libre de s’inspirer ou non de ce qui peut nous être utile, en toute indépendance.

Pour lire l’article complet, cliquez ici Continuer la lecture

Liberté et Triple Lien

…………………………………………………….

Le travail personnel visant à gagner en liberté comporte d’abord le nettoyage des conditionnements, de ces liens qui nous asservissent. Ensuite, le temps sera venu pour en créer de nouveaux, car la vie ne saurait se concevoir sans un réseau de liens. Ces nouveaux liens demandent à être activés dans trois directions

1. Le lien retrouvé avec notre moi le plus profond, source de vitalité et d’inspiration créatrice

2. Le lien retrouvé avec autrui, dans le partage équitable, la tolérance et la coexistence pacifique :

3. Le lien retrouvé avec la nature, fait d’émerveillement, d’éveil à la puissance de la Vie, et de symbiose.

En évoquant la symbiose au niveau de notre lien à la nature, il apparait que ce type de relation peut s’élargir à aux deux autres catégories de liens. Symbiose se décline ici comme une relation donnant-donnant, inspirant-inspirant, fondée sur un amour synonyme de « souci de l’autre », de « prendre soin »

1) Lien symbiotique à la nature : conscients que la nature prend soin de notre vie en lui offrant son écosystème nécessaire, nous prélevons de la nature ce dont nous avons besoin tout en prenant soin d’elle à notre tour, en la respectant, en la protégeant et en préservant la biodiversité

2) Lien symbiotique à autrui : conscients de notre dette et de notre dépendance à autrui depuis notre naissance, la société ayant pris soin de nous faire acquérir tout ce qui nous fait humain (langage, sensibilité, culture, etc.), à notre tour nous donnons comme nous avons reçu, en nous souciant d’autrui autant que de nous-mêmes dans chaque relation contractée.

3) Lien symbiotique à soi : le petit moi et le moi profond eux aussi prennent soin l’un de l’autre ; le petit moi veille à ce que le Soi puisse s’incarner dans une existence assez sage pour qu’il s’y exprime, le Soi inspire au petit moi les voies concrètes de cette vie intérieure.

Abdennour Bidar

Pour accéder à  l’article complet, cliquez ici Continuer la lecture

Trouvez l’accompagnement qui vous corresponde

………………………………………………….

La démarche que je vous propose consiste à vous donner l’envie et les moyens de gagner en liberté pour vous permettre d’entreprendre l’indispensable cheminement qui vous conduira à la vie épanouie à laquelle vous aspirez.

Qui ne rêve pas de liberté ? Mais passer du rêve à la réalité demande une forte détermination, un esprit critique toujours aux aguets. Surmonter les obstacles, déjouer les pièges, dépasser ses peurs : le bonheur est à ce prix.

Alors je suis dubitatif face à la foule de propositions qui vous promettent réussite, succès, richesse, célébrité au moindre effort.

Face aux démarches alternatives, il me parait urgent d’introduire un minimum d’esprit critique, un peu de rigueur scientifique pour se protéger de tout le folklore qui les entoure trop souvent ce qui décrédibilise les propositions sérieuses et vous réserve bien des déconvenues.

Alors, voici un premier exercice pour choisir votre interlocuteur : il fait appel à trois paramètres :

  • Aiguisez un regard critique sur les offres,
  • Observez la nature de vos attentes
  • Et laissez votre intuition s’exprimer

Pour accéder à l’article complet, cliquez ici Continuer la lecture

A propos de changement – Huit commentaires

……………………………………………………

1. Oeuvrer à une meilleure connaissance de soi pour prendre conscience de ce qui est à la base de notre malaise !
2. Identifier ce que l’on refuse de continuer de subir ou ce à quoi on aspire
3. Cultiver une approche globale de notre vie, de nos aspirations, de nos valeurs, de nos talents.
4. Prendre en compte la souffrance existentielle de vivre divorcé de notre Etre essentiel
5. Explorer combien une autre perception de la réalité peut conduire à d’autres solutions que celle d’un changement radical.
6. Prendre en compte la quête de sens qui apparait comme une immense exigence des temps présents. Remonter aux sources et reconsidérer notre relation au Vivant
7. Noter le piège, en se projetant dans le futur, d’oublier de vivre en conscience l’instant présent.
8. Intégrer le fait que toutes les réussites ont été précédées d’échecs. Recommencer, se remettre en cause n’est pas échouer mais se donner une nouvelle chance d’avancer en restant fidèle à soi-même.

Pour accéder à l’article complet, cliquez ici Continuer la lecture

Trouver sa voie…Une démarche holistique en 8 étapes

……………………………………………………….
  1. L’idée de départ est celle d’un bilan de compétences
  2. Au-delà des compétences, faire émerger vos dons, talents et rêves
  3. Identification des activités permettant de valoriser vos dons
  4. Débusquer la motivation profonde cachée derrière vos choix précédents
  5. Recenser les valeurs qui sont essentielles pour vous
  6. Esquisser ce que pourrait être votre « mission de vie »
  7. Place à la faisabilité matérielle, économique du projet qui émerge
  8. Dernière étape d’évaluation et de synthèse

Voir l’article complet en cliquant ici Continuer la lecture

Bilan express de votre vie

……………………………………………………
……………………….

 

Quand je vous réponds « Oui, mais… »

……………………………………………………..

J’ai été amené à répondre aux objections souvent formulées quand je parle de l’utilité d’une remise en cause de sa vie. Je le fais ici en utilisant la technique des « 8 mais »

Je suis toujours stupéfait par la capacité créative de mes interlocuteurs… quand il s’agit de donner de « bonnes raisons » pour ne pas s’engager ! De donner des excuses pour ne rien faire. Pour ne pas bouger. Pour ne rien changer. Pour ne pas oser. Surtout pour ne rien tenter.

• Je suis trop jeune
• Je n’ai pas les moyens financiers.
• Je vais encore échouer Je suis trop occupé par mon travail et ma famille.
• Je suis fatigué.
• Je suis trop vieux pour prendre des risques.
• Et bien d’autres…

Article complet en cliquant ici Continuer la lecture

Quand vous me dites « Oui, mais… »

…………………………………………………….

Depuis des années que je propose cette formation « Trouver sa voie », j’ai entendu mes interlocuteurs évoquer les « 8 mais »… J’adore, car ces semi-objections traduisent l’espoir de recevoir des réponses sérieuses pour oser s’engager !

Oui mais j’ai déjà procédé à des « Bilan de compétences »
Oui mais est-ce réaliste ?
Oui mais de manière concrète, comment cela peut-il prendre forme ?
Oui mais cela ne risque-t-il pas d’être une démarche égoïste. ?
Oui mais qu’en est-il des grands enjeux, de l’avenir de la planète par exemple?
Oui mais…

Lire l’article détaillé en cliquant ici Continuer la lecture

Ressources Sauvages – Maurice Chaudière

 ……………………………………………………..

Il n’y a pas de ressources sans projet m’a-t-on dit! Ce que je veux bien croire. Mais si la ressource est sauvage, le projet devrait l’être aussi sous peine de la dénaturer. Or le projet, c’est l’homme; et qui pourrait se vanter aujourd’hui d’être sauvage? Y eut-il jamais sur Terre un homme sauvage? Disons que la Nature, quand elle n’a pas encore été altérée par la Culture, peut paraître sauvage… Mais un homme sans culture, c’est quoi ? Pour tailler des silex, il fallait déjà en avoir assez! Et que dire des bisons de Lascaux ou d’Altamira? Continuer la lecture