Transition

La transition est un mouvement concernant en premier lieu les aspects énergétiques ; à partir de là, tous les domaines de la vie se trouvent concernés. Le mouvement a été initié par Rob Hopkins. Sont concernés les acteurs locaux d’un territoire, voire des collectivités locales.

Changement ? Pas envie de céder à cette nouvelle paranoïa

Une réaction de méfiance est signe de bonne santé intellectuelle car dans une ambiance d’apocalypse annoncée, il y a foison de nouveaux gourous qui proposent des méthodes miraculeuses pour accéder rapidement au bonheur et sauver la planète. Terrain piégé exige discernement.

Pour notre part, l’objectif de nos activités est de permettre l’accès à une vision globale la plus objective possible sur les changements affectant notre monde. Des changements essentiels allant bien au-delà de l’écologie largement médiatisé. Une évolution en profondeur s’amorce, en effet, dans tous les domaines,  trop souvent méconnus du grand public ou déformés.

Continuer la lecture

Pour une nouvelle alliance avec le Vivant

Dans la Bible nous trouvons 8 alliances dont on retient en général les deux principales, celle de l’Ancien Testament avec Moïse comme intermédiaire et celle du Nouveau Testament.
L’ancienne Alliance supposait le respect des « paroles de l’Éternel et de toutes les lois »
La nouvelle alliance, déjà annoncée dans l’Ancien Testament, suppose un changement fondamental. Dieu parle ainsi : « je mettrai mes lois dans leur esprit, je les écrirai dans leur cœur ; et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » Voilà une approche privilégiant ce qui vient du fond du cœur en relativisant les lois et prescriptions formelles aliénantes. Cette perspective se trouve bien relatée dans les enseignements du Christ, même si elle n’a pas vraiment été totalement incarnée par les institutions chrétiennes.
Les Juifs ne reconnaissent pas le Messie dans l’arrivée du Christ, ils restent dans l’attente de cette nouvelle Alliance.
Il serait possible pour les Chrétiens de considérer cette nouvelle Alliance comme inachevée et pouvant prendre pleinement tout son sens avec l’émergence d’une nouvelle spiritualité s’adressant au monde entier en réconciliant les hommes, athées ou non, au-delà du clivage des diverses religions.
Relisons les paroles de la Samaritaine. « Nos pères ont adoré sur la montagne qui est là, et vous, les Juifs, vous dites que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. » Jésus lui dit : « Femme, crois-moi : l’heure vient où vous n’irez plus ni sur cette montagne ni à Jérusalem pour adorer le Père. L’heure vient – et c’est maintenant – où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et vérité : tels sont les adorateurs que recherche le Père. Dieu est esprit, et ceux qui l’adorent, c’est en esprit et vérité qu’ils doivent l’adorer. ». A mettre en pratique dans la liberté et le secret de notre cœur.
Au fait, qu’est-ce qu’une alliance ? C’est une proposition faite par Dieu en vue de régler ses relations avec les créatures. Le moment historique ne serait-il pas venu pour mettre en place ce qui n’a pas vraiment marché jusqu’à présent ? Et en remplaçant le mot piégé de « Dieu » pour évoquer cette Réalité invisible, inconnaissable, qui dépasse notre entendement : « Force divine », « Vivant » ou autre…
En dehors de cette mise en perspective avec l’histoire du christianisme, la relation des hommes avec le divin est bien au cœur des réflexions conduites actuellement dans le cadre de la Transition : telle est la place de la notion « d’éco-spiritualité laïque » prenant la relève des frémissements du mouvement « New Age ».
La question n’est pas de s’interroger si une telle perspective serait utopique pour assurer à l’humanité un avenir paisible. La seule réflexion qui me paraisse légitime serait de rechercher s’il y aurait d’autres moyens pour répondre, dans le contexte actuel, à l’aspiration des hommes cherchant à donner du sens à leur vie en lien avec cette force qui les dépasse et les anime, tout en les réunissant pacifiquement dans une pratique inspirée par cette sagesse enfouie dans leurs cœurs. Toute autre polémique sur l’avenir de l’humanité serait vaine car sans réponse et nous détournant de l’essentiel.
Alors ? Un pari à faire, un engagement à prendre, un idéal à incarner ? Si les doutes sur l’émergence d’une nouvelle humanité existent bien, nous avons cependant tout à y gagner pour notre évolution personnelle. Et cela pour tous, sans distinction, autant pour les athées que pour ceux engagés dans une pratique religieuse.

Voyage… en terres inconnues !

J’ai accompagné avec bonheur pendant 18 ans les aventures de l’Ami du Vent, au fil de ses voyages inspirants à travers les grands espaces, pour mieux approcher le mystère de nos terres intérieures.
Fidèle à cette motivation, les stages que je propose désormais sont conçus pour répondre à cette soif de changement exprimée par une majorité de personnes. Non pas un changement ponctuel d’horizons, mais bien un changement de regard. C’est en restant en Alsace, immergé chez moi pendant une semaine dans un espace bienveillant, accueillant, qu’il devient possible d’expérimenter ce que signifie « vivre autrement » : prise de conscience, motivation, outils et accompagnement pour introduire de nouveaux repères dans son quotidien. La démarche conjugue plaisir et découverte, suscite enthousiasme et détermination, (re)donne du sens au quotidien et ouvre des horizons incroyables pour mettre notre quête individuelle en résonance avec les grands enjeux de notre temps. Une manière de s’inscrire dans une logique de transition écologique enrichie d’une vision sacrée de la vie.
Nombreux sont désormais ceux qui aspirent à un tel changement. Mais les freins sont nombreux pour agir ! Doutes, peurs, multiples obstacles… raisons ou prétextes ?

Continuer la lecture

L’éthique du colibri

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Colibris logo

Cet article est un extrait dont le texte intégral est consultable sur le site colibris-lemouvement.org

1. Il est indispensable de changer de paradigme de société
Il est incontournable de changer l’orientation de nos activités et de nos structures sociales pour les mettre au service de la nature et des êtres humains.
2. La société c’est moi et je suis la société.
C’est mon changement qui détermine le changement du monde.
3. Nous sommes tous liés et interdépendants
Continuer la lecture

Découvrir la Transition

Rob HopkinsUne ville ou un territoire en transition est un lieu dans lequel se déroule une initiative de transition, visant à assurer sa résilience (capacité à encaisser les crises économiques et/ou écologiques) face au double défi que représentent le pic pétrolier et le dérèglement climatique.
Ce processus a été développé en 2005 par les étudiants du cours de soutenabilité appliquée de l’université de Kinsale (Irlande) sous la direction de Rob Hopkins, formateur et enseignant en permaculture. La première mise en application a été initiée en 2006 dans la ville de Totnes au Royaume-Uni. Depuis, le mouvement est devenu international et compte plus de 1400 initiatives dans 43 pays.
L’originalité du mouvement des initiatives de transition sur les mouvements écologistes ou sociaux existants tient en plusieurs points.
Tout d’abord, la vision de l’avenir est résolument optimiste, et les crises sont vues comme des occasions de changer radicalement la société actuelle.
La deuxième originalité est que le mouvement concerne la communauté dans son ensemble car c’est cette dernière qui doit porter le changement. L’action ne doit pas exclusivement venir des gestes individuels quotidiens, ni des instances politiques via la législation.

Infos disponibles sur le site Transition France