Fêtes et saisons

Etre attentif aux saisons et redonner tout leur sens aux fêtes et rituels qui les ponctuent est une belle manière de vivre au rythme de la nature et de prendre pleinement conscience des cycles extérieurs qui viennent en résonance avec nos cycles intérieurs. Encore une manière de se connecter aux forces de l’univers qui animent notre être.

la Saint-Jean d’hiver

C’est la Saint-Jean d’hiver, le 21 décembre!
Janus aux deux visages, regarde enfin vers la lumière: la porte de l’hiver mène au renouveau.

……………………………………………

Au-delà de l’analogie banale du déroulement de la vie avec le passage d’une année: printemps de l’enfance, été de la plénitude, automne de la maturité et hiver de la vieillesse, le cycle de notre propre énergie est lui-même lié aux saisons. Les anciens le savaient, pour qui l’hiver était temps de réparation des outils et des forces humaines, temps de rester chez soi en famille, de causer, de conter, de décanter les expériences de l’année active. Temps d’attendre aussi : l’hiver enseignait le retrait et la patience. Nous qui nous reposons l’été, période d’intense activité naturelle, et nous agitons l’hiver, mois de dormance, nous connaissons la fatigue, la déprime et le non sens de qui vit contre nature ! Continuer la lecture

Origine de Noël, fête de la naissance de Jésus

Origine de Noël, fête de la naissance de Jésus

Etymologie
Le 25 décembre les chrétiens fêtent la naissance de Jésus, Fils de Dieu : c’est une période d’espoir et de joie. Noël est aujourd’hui la fête la plus populaire auprès des grands et des petits.
Noël » vient du latin natalis dies, « jour de naissance ». La naissance de Jésus, la nuit, quand les bergers dormaient dans les champs, est racontée par l’Évangile de Luc, et plus tard, les évangiles apocryphes ont ajouté des détails sur le lieu et les personnages. Quand Denys le Petit, au VIe siècle, a voulu dater les années à partir de la naissance du Christ, et non plus de la fondation de Rome, le savant religieux qui a fait ses comptes s’est trompé de quelques années… Jésus est donc né un peu avant l’an 0. Luc ne précise pas la date. Peut-être Jésus est-il né en juillet !

Pourquoi donc Noël en décembre ?
On ne sait pas à qui l’idée est venue en premier, mais au IIIe siècle, à Rome, une concurrence s’est installée entre certains païens monothéistes et les chrétiens autour de plusieurs Continuer la lecture

A Noël, réinventer la simplicité avec les enfants

A Noël, réinventer la simplicité avec les enfants

Drame à la boulangerie.
Il n’y a plus de brioche, la fournée a été intégralement vendue. « Quand on n’a pas ce que l’on veut, il faut vouloir ce que l’on a », rétorque la délicieuse octogénaire qui me précède, en commandant autre chose. Comme notre société de (sur)consommation éloigne de cette sagesse, émanant d’une époque traversée par une guerre et ses privations ! Comment apprendre à nos enfants à se réjouir de ce qu’ils ont, à ne pas demander toujours plus ? Un sujet d’actualité en cette période de surenchère pré-festive… Face aux SDF transis dans la rue, face à ces familles qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté, face à ce Jésus né sur la paille, dans un dénuement absolu, quel sens aura le monceau de cadeaux au pied du sapin ?

Vivre la simplicité au quotidien
Comment apprendre à nos enfants à se réjouir de ce qu’ils ont, à ne pas demander toujours plus ?
Continuer la lecture

Le repas de Noël, moment de partage

Le repas de Noël, moment de partage

Oubliés, les excès caloriques ! De la dinde aux treize desserts, le repas de Noël est surtout un moment où l’abondance se fait don et partage. Une tradition que la théologienne Cécile Turiot nous invite à redécouvrir.

« Deux dindes truffées, Garrigou ?…
– Oui, mon révérend, deux dindes magnifiques bourrées de truffes. J’en sais quelque chose, puisque c’est moi qui ai aidé à les remplir. On aurait dit que leur peau allait craquer en rôtissant, tellement elle était tendue…
– Jésus-Maria ! moi qui aime tant les truffes !… Donne-moi vite mon surplis, Garrigou… Et avec les dindes, qu’est-ce que tu as encore aperçu à la cuisine ?… »
Souvenez-vous ! C’est par ce dialogue aux parfums de Provence et de rôtisserie que commence Les Trois Messes basses, inoubliable conte d’Alphonse Daudet. Le curé Dom Continuer la lecture

Impérial de foie gras – végétarien

Impérial de foie gras – végétarien

Ingrédients
• 500g de tofu tendre (soyeux)
• 2 échalotes hachées
• 20g d’huile de coco
• ½ l de vin liquoreux
• 2 sachets d’agar agar (8g)
• 1 c. à s. de miso
• 30g de levure maltée en paillettes
• sel-poivre
• curcuma (pour la couleur)

P1040391 Idées de présentation P1040383 à partir d’un foie d’oie

Préparation
Faire fondre l’huile de coco dans une poêle et y faire cuire à feu doux les échalotes pendant 20 minutes.
Chauffer 1/2 litre de vin, y dissoudre l’agar agar et le curcuma puis porter à ébullition en fouettant.
Mixer finement le tofu, le miso et les échalotes, ajouter la levure et l’assaisonnement puis mélanger la préparation au vin.
Tasser dans un moule à cake huilé et placer au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.
Couper en tranches et servir frais, sur du pain, avec l’autre moitié de la bouteille de vin. Vous pouvez vous inspirer de tous les accompagnements traditionnels.

Astuces sauvages et autres
Le dosage ci-dessus donnera une texture très ferme : après un test, chacun avisera pour réduire l’agar agar. Le minimum est de 6 g au litre

Noël, la fête autrement

Noël, la fête autrement

La fête depuis les origines de l’homme
La fête rythme la vie depuis celle de nos plus lointains ancêtres. Des rythmes qui s’accordaient à une vision traditionnelle du déroulement circulaire du temps en lien avec les saisons et les travaux des champs. Des rythmes marquant aussi les grandes étapes de la vie. Ces fêtes constituaient un élément essentiel assurant le lien social en préparant et en partageant ces moments exceptionnels. Les fêtes renforçaient l’identité d’une communauté. Elles répondaient au besoin d’une rupture périodique avec le quotidien tout en reposant sur des valeurs de partage et de convivialité.
Il est amusant de rappeler ce texte du philosophe Platon cité par François Bouteille :

« Les dieux, prenant pitié des hommes nés pour le labeur, instituèrent une suite de fêtes périodiques pour leur permettre de reprendre des forces, et leur donnèrent comme compagnons de fête les Muses, leur chef Apollon, et Dionysos, pour que, festoyant avec les dieux, les hommes reprennent courage et relèvent la tête ».

P1040331 P1040330

Les enjeux de la fête, aujourd’hui.
Aujourd’hui, la tentation est grande de se laisser emporter par un réflexe consumériste au risque de perdre le sens de la fête et en particulier de celle de Noël. En disant cela, je ne me limite pas à une vision « chrétienne » car le symbolisme lié au solstice d’hiver s’adresse bien à tous : en tant que tel il est rassembleur pour devenir, non plus un évènement spécifique à une culture, mais un évènement permettant à la grande famille planétaire de partager le même regard sur la vie fait d’émerveillement, de reconnaissance, de respect et Continuer la lecture

Autour de Noël

xxxx 113-153-DSC_3535 P1040095 P1040034 P1040109

Les recettes et présentation des produits sont accessibles ici : clic droit puis « ouvrir nouvel onglet »

D’autres infos détaillées ci-dessous sont réservées aux « vrais amis des farfadets », c’est-à-dire aux personnes ayant manifesté leur intérêt pour tout ou partie de nos activités. Facile de les rejoindre ! Si vous n’êtes pas dans notre carnet d’adresses et ne recevez donc pas nos « news » périodiques, vous pouvez très simplement en faire la demande : vous recevrez en retour le lien d’accès permettant de découvrir l’ensemble des informations, documents, astuces que nous avons réunis autour du thème de Noël.

Pour faire la demande, il vous suffit de chercher dans le menu vertical de droite le titre : « Newsletter » puis de cliquer sur « Inscription ». Vous rejoindrez ainsi les personnes qui trouvent du plaisir à découvrir les informations périodiques que nous leur réservons. Merci d’avance.

Voici un aperçu des documents qui ont été réunis autour de Noël et auxquels vous aurez accès

Origine du sapin de Noël
Le miracle de la Rose de Jéricho
Continuer la lecture

Mystères de la Saint Jean

DSC_4988

Retrouvons le sens profond de quelques rituels

Le solstice d’été, le soleil à son apogée. C’est l’occasion de faire revivre quelques rituels autour des feux ou des plantes magiques.
X

Portée symbolique des feux traditionnels
Le soleil a fait l‘essentiel de son travail et les journées vont à nouveau décliner, la terre continuant de se réchauffer encore quelques temps. Le feu de la St Jean peut représenter une offrande de feu faite au soleil pour le remercier de ce qu’il nous a apporté depuis 6 mois. Mais c’est aussi le moyen de lui redonner un peu de cette énergie dont il va manquer Continuer la lecture

La fleur du vent

Mars glacial… et pourtant voici les premières anémones riches en promesses. En effet l’anémone des bois fleurit autour de l’équinoxe de printemps. Selon une légende grecque, anémos (le vent) envoie les anémones au printemps pour annoncer son arrivée : elles ne s’ouvrent que lorsque les vents de mars se mettent à souffler. C’est pourquoi le nom populaire de l’anémone est « fleur du vent ».

……… La fleur du vent Anémone fleur du vent La fleur du vent

 

Bientôt Pâques : quelques astuces

Quelques idées pour votre repas de Pâques

 

Nid de pommes de terre en pâte à sel : garnir un plat à gratin de foin, disposer vos pommes de terre et recouvrir de pâte à sel (mi farine mi sel fin) ; vous pouvez y faire des incrustations de feuilles (ici vesce des haies). A passer au four th7 durant 1 heure. Démouler, retourner sur une planche et servir ! Quel parfum !
Crêpe d’ortie et poisson fumé pour petits roulés. Ajouter un peu de purée d’orties (cuisson vapeur et mixer) à votre pâte à crêpe. Garnir de fromage blanc et y déposer votre poisson fumé. Replier ou rouler et découper.
Tarte sans pâte sur lit de feuilles d’ail. Une tarte de légumes ou autre avec 3 œufs battus qui donneront le maintien de la préparation en l’absence de pâte.
Tomate et betterave en poudre pour colorer mes œufs avant de les écaler.
Coupe en glaçon avec incrustation fleurie (prendre deux saladiers de taille différente, remplir d’eau et mettre au congel) et sorbet fraises aux trois chantilly : pois bleu, thé Macha et hibiscus.
Joyeuses fêtes !