Actualité : débats et réflexions

République en Tête[s]

En écho aux attentats qui ont frappé Paris en 2015, République en Tête[s] est un événement annuel qui a pour but de permettre à chacun, avec sa propre sensibilité, de revenir sur tous les enjeux que nous questionnons depuis lors : la liberté, les différences, la tolérance, le rôle des médias….

L’événement République en Tête[s] doit permettre à chacun, avec sa propre sensibilité, par un parcours qu’il peut choisir au sein d’une programmation dense et multiforme, de revenir sur toutes les questions sociétales : la liberté, l’égalité, la tolérance, la société que nous construisons. L’édition 2015 s’est penchée sur la liberté de la presse. L’édition 2016 a abordé le thème de l’Europe, alors que l’édition 2017 a questionné les enjeux du renouvellement démocratique. Enfin, 2018 fût l’année de la réflexion sur la diversité.

2019 questionnera les enjeux citoyens, en projetant notre réflexion vers l’avenir. Alors que se diffuse aujourd’hui largement l’inquiétude quant à l’avenir de la planète face à l’urgence climatique, quant aux poussées nationalistes et xénophobes, quant au creusement des inégalités, il paraît primordial de réinventer notre rapport au monde et d’imaginer un futur à notre société et à nos enfants. Comment envisager le futur, comment prédire l’avenir sans tomber dans l’archétype et l’approximation délirante ? Comment se départir des visions anxiogènes pour construire un monde meilleur ? Quel sera notre futur, collectif et individuel ?

Les réponses que les intervenants tenteront d’apporter s’adresseront à des publics variés, adultes, professionnels, enseignants, enfants et scolaires.

Nourri de débats, de rencontres, d’expériences participatives et de formes artistiques, République en tête[s] veut éviter de donner des leçons de citoyenneté pour laisser la parole aux faisants comme aux sachants, en permettant le témoignage et la mise en perspective d’expériences et de savoirs.

Infos détaillées en cliquant sur le lien ci-dessous

Du 5 au 9 novembre 2019 – Villers les Nancy

Les générations futures et les écosystèmes : sujets de droit

« …. Nous devons imposer des limites à nos activités quand elles menacent la nature car si rechercher plus de confort est une aspiration légitime, elle n’excuse pas la prédation sans mesure de ressources vitales. La Cour Suprême colombienne en mai 2018 nous montre comment procéder. Interpellée par 25 jeunes sur la déforestation galopante de l’Amazonie dans le pays, de ses conséquences sur le climat et par ricoché sur leurs droits fondamentaux, elle a créé une jurisprudence innovante en reconnaissant deux nouveaux sujets de droit : les générations futures et les écosystèmes. Les juges colombiens n’ont ainsi fait aucune distinction entre inégalités sociales et environnementales ; la Cour l’a exprimé ainsi : « la solidarité et l’environnement sont reliés, jusqu’à ce qu’ils ne fassent plus qu’un ».

Continuer la lecture