Vacances

Un autre regard sur les vacances, non pas pour oublier les tribulations du quotidien mais pour donner du sens à ces moments privilégiés, mais éphémères, que nous avons l’opportunité d’utiliser pour affiner notre conscience et cultiver notre relation au vivant et ainsi réenchanter notre vie tout au long de l’année.

Vacances… autrement – Introduction

Au plus proche du Vivant !

………

Cultivez vos rêves, ressentez votre vie déjà transformée, remerciez ; avec détermination, mais sans cette impatience risquant de vous inonder de fausses réponses et de vous détourner de vos aspirations vitales. C’est la mise en garde formulée par Christian Bobin : « Dans tout ce que nous faisons nous ne faisons qu’attendre, et c’est par impatience que nous mettons, entre nous et notre attente, une poussière de volontés et de désirs, seulement par impatience »

Colette disait : « Si vous n’êtes pas capable d’un peu de sorcellerie, ce n’est pas la peine de vous mêler de cuisine. » Et qu’est-ce que la sorcellerie, si ce n’est ce mélange d’intuition, de charme, de mystère ? Trois ingrédients qui rendent nos rencontres magiques et, sans se limiter à la cuisine, permettent de révéler votre part sauvage, de libérer votre potentiel de créativité, de renouer avec la précieuse sorcière bien cachée après des siècles de dénigrement et de persécution ! Cheminement vers son accomplissement, que l’on soit homme ou femme !

Repères pour une semaine de vacances sans programme

Faire l’éloge de nos légumes, épices et autres
Aubergines

Inversion : recettes de cuisine du point de vue des ingrédients
L’avis des courgettes

Originalité de pratiques corporelles
La voie de l’ortie

Quête du bonheur : la force mystérieuse de la beauté
La beauté

Quête du bonheur : les surprises de la créativité
Introduction
La créativité, c’est la vie

Quête du bonheur : l’élégance de la simplicité
Le simple est souvent difficile

Quête du bonheur : sortir de la dualité pour une vision globale
Le principe totum

Quête du bonheur : la capacité de s’émerveiller
Face au quotidien
L’émerveillement

Accueillir l’émerveillement

Quête du bonheur : quelques textes inspirants
Méditation de JY Leloup

Donner et recevoir
Des échanges pour grandir
Nourrir la vie

Ressentir… voilà le secret de la connaissance
Ressentir

Des vacances pour approcher les leçons de la nature
Enseignements de la nature
Leçons de nature

Photo méditative
Premières approches

Beauté des choses finissantes
Beauté fanée

……………………………………………………

 

Des vacances… autrement ! Alors on fait quoi ?

Une semaine de vacances… autrement ! Mais alors on fait quoi ?

………..

Durant les stages on apprend beaucoup de savoir-faire, astuces et recettes.
Ici, le but de cette semaine n’est pas de faire, mais de vivre, tout simplement ! Pas de programme d’activité bien défini, mais la place laissée à l’intuition, à l’improvisation pour se connecter au plus proche de la vie. Pas de programme, mais une liste d’invitations pour affiner notre qualité d’être, pour ajuster notre regard à l’extraordinaire qui nous entoure, pour solliciter nos cinq sens : beauté, saveurs, musiques… à découvrir, à partager.
Continuer la lecture

Bonheur et vacance seraient-ils incompatibles ?

Ah ! Être en vacances. Au premier degré voilà une perspective réjouissante. Mais quel est le sens particulier qui se cache derrière ce mot ? Les congés, villégiature, certes, mais c’est aussi la situation d’un poste, d’une charge, restée sans titulaire ; c’est la notion d’interruption, de vacuité. Il n’y a plus personne aux commandes alors que notre conscience ne devrait pas être en « vacance » et la plage de sable fin ne pas nous couper de l’essentiel.

…………………..

Le sens caché est pour autant perçu par notre inconscient ; nous risquons de mettre en place des stratégies pour nous éloigner en toute bonne foi de ce qui est essentiel et que l’on évite de rencontrer et qui, pour autant, nous recherche inlassablement jusqu’au jour où il apparait, brisant nos résistances, parfois dans la crise.

Bien sûr, je joue un peu sur les mots… mais notre inconscient n’entre pas forcément dans ces subtilités entre la vacance et les vacances !

Les « vacances… autrement » vont veiller à cultiver la conscience de l’instant présent, à affiner le poste « d’observateur » qui nous permet de voir les mécanismes à l’œuvre qui pourraient nous priver du bonheur de conduire notre vie, de rester aux commandes, pour resté « connecté » à notre être essentiel. Ce mode de fonctionnement demande de la vigilance, mais ne nous prive en rien des plaisirs d’une période de « vacances » qui deviendra en fait une période de grand bonheur.

Comment se faire bien plus d’amis que sur Facebook ?

Cela fait du bien de voir le nombre de ses « amis » augmenter chaque semaine ! Et bien en 5 jours je vous promets un grand nombre de nouveaux amis ! Et des amis pour la vie, toujours prêts à vous accompagner durant les passages difficiles.

…………………….

Des amis « autrement », bien sûr, mais de vrais amis. A partir de suggestions qui vous seront faites, vous choisirez en fonction de vos affinités !

Un inventaire digne d’un site de rencontre, vous proposera divers « profils » ! Un commentaire permet de mieux percevoir l’identité propre à chacun d’eux

Magicien, alchimiste, petit enfant, artiste créateur, femme sauvage, sorcière, fée, chaman,
animal totem, etc.

Découvrir le bonheur d’être super connecté

La connexion permanente et généralisée est un grand principe de la vie. Alors comme nous disposons d’outils modernes pour communiquer avec les amis sur les réseaux, leur utilisation pourrait bien répondre à ce besoin inscrit au fond de notre ADN. Et ce besoin ne diminue pas en période de vacances…

 ……………………..

Alors, vous proposer des « vacances… autrement » est l’occasion de vous inviter à communiquer « autrement » en utilisant des techniques de connexion ancestrales qui ont fait leurs preuves. Ce séjour vous invitera à communiquer, à communier, avec les éléments, avec la nature entière en vous connectant à toute forme de vie : pierre, brin d’herbe, animal…

L’itinéraire de François Cheng vers le subtil parle d’expérience mystique de la poésie, habité qu’il est par l’idée de l’ouvert. Il exprime à merveille ces puissantes connexions : « Un souffle rythmique relie le tout en une pulsation commune. Rien ne sépare les minuscules et les gigantesques : les lucioles sont en résonance avec les étoiles filantes » !

Tout est lié en effet. Les anciens affirmaient qu’arracher une herbe fait trembler une étoile ! La biologie et la botanique confirment aujourd’hui l’intuition des poètes constatant que si les branches des arbres se querellent, leurs racines s’embrassent… et il en va ainsi pour toutes les manifestations de la création, des plus lointaines galaxies aux micro-organismes qui nous entourent, nous accompagnent au plus intime de notre corps. Alors prendre conscience de ces connexions nous amène à approcher un arbre qui se réjouit de nous voir faire une pause « câlin » au cours de notre randonnée tout contre son écorce rugueuse ! Et tant d’autres expériences fabuleuses nous attendent.