Alimentation vivante

L’alimentation vivante est une approche indépendante de toute école diététique. Elle s’inscrit dans la démarche du fonctionnement durable avec ses trois axes : environnemental, social et économique. La bio en fait partie, elle est approchée essentiellement comme un outil, mais n’est qu’un aspect des choses.
Nous évitons ainsi les polémiques stériles sur les moyens mis en œuvre pour se concentrer sur leur finalité : s’intégrer le  plus harmonieusement dans la chaîne du vivant dans le respect de ses règles.

La façon de manger et de boire

« Parle-nous de la façon de Manger et de Boire »

Et il dit:
Puissiez-vous vivre des senteurs de la terre et, comme une plante, subsister de lumière. Mais comme vous devez tuer pour manger, et voler le lait de sa mère au nouveau-né pour étancher votre soif, alors que cela devienne un acte de vénération,
Et que votre table se transforme en un autel sur lequel la pureté et l’innocence de la forêt et de la plaine seront sacrifiées pour ce qu’il y a de plus pur et de plus innocent en l’homme.

Quand vous tuez un animal, dites-lui en votre cœur:
« Par le même pouvoir qui te donne la mort, moi aussi je meurs; et moi aussi je serai absorbé.
Car la loi qui t’as remis entre mes mains me remettra en une main plus puissante.
Ton sang et mon sang ne sont rien d’autre que la sève qui nourrit l’arbre du ciel. »

Et lorsque vous croquez une pomme à pleine dents, dites-lui en votre cœur:
« Ton énergie vivra dans mon corps
Et les bourgeons de ton lendemain fleuriront en moi.
Et ton parfum deviendra mon souffle.
Et ensemble nous vivrons l’enchantement de toutes les saisons. »

Et à l’automne, quand vous vendangez le raisin de vos vignes pour le pressoir, dites en votre cœur:
« Moi aussi je suis une vigne et mon grain sera cueilli par le pressoir,
Et comme le vin nouveau je serai versé dans les sempiternels flacons. »

Et en hiver, quand on soutire le vin, qu’il y ait en vous un chant pour chaque verre;
Et que dans ce chant il y ait une pensée, et pour les jours d’automne, et pour la vigne, et pour le pressoir.

Khalil Gibran. Le Prophète.

Ingrédients pour une alimentation vivante

 ……….. graines germées de betterave rouge Blé en herbe en début de croissance

Je me plais à me référer à cette dénomination qui me permet de privilégier toutes les approches qui me paraissent pertinentes ce qui me met à l’abri de toutes suspicions de sectarisme, évite les polémiques sur telle ou telle démarche tout en respectant les choix, les orientations de chacun qui pourront trouver des sources d’inspiration. La grande variété des préparations doit ainsi permettre à chacun d’avoir du plaisir dans le respect de ses préférences. Et s’il faut mettre une étiquette pour satisfaire les personnes en recherche de repères, sachez que je suis « flexitarien », terme qui se suffit à lui-même sans besoin d’autres commentaires, je crois !

 Feuilles en lacto-fermenbtation

Continuer la lecture

Apprivoiser les fermentations : l’indispensable pratique

Passer à la pratique : un cap essentiel dans votre vie !

………..

Voir ci-dessous, en fin de page, la liste des articles déjà publiés sur le sujet

La journée consacrée aux « Bonnes fermentations » vous donnera une vue d’ensemble sur ces mondes invisibles mais combien actifs. Cette initiation sera complétée par quelques recettes permettant de faire vos premières expériences.

L’explication des mécanismes
Lacto-fermentation : boissons, légumes et autres pour de multiples utilisations : consommation rapide ou conserves, produits santé ou à vocation principalement gustative.
Fermentation alcoolique.
Fermentation acétique et les fermentations mixtes ou contrariées. Moisissures.

Les recettes
Pot de kimchi, boissons au ginger bug ou au curcuma, aubergines à l’huile., citron confits, choucroutes, pickles…

Les utilisations des produits fermentés
Continuer la lecture

Les bonnes fermentations : un enjeu essentiel

Plonger au coeur du vivant
Renouer avec une sagesse millénaire

……….

Les aliments fermentés sont les plus sûrs au monde. Ce sont eux qui ont permis aux humains de résister à tous les aléas du passé, les épidémies, les famines. Les micro-organismes qui les fabriquent sont les mêmes qui composent notre microbiote (autrefois nommé flore intestinale) et sans lesquels nous ne pourrions pas vivre. Ces micro-organismes font partie de notre système immunitaire et détruisent les pathogènes. Continuer la lecture

Consommer mieux et dépenser moins

…………

Une journée pour partager nombre de clés et faire une cuisine excellente pour la santé, goûteuse et joyeuse tout en dépensant moins. Il est faux de prétendre que manger sain, c’est cher !

Passer de sa cuisine habituelle à la bio demande à reconsidérer les ingrédients et à prendre la peine de découvrir de nouveaux ingrédients.

Parler de sobriété prend ici tout son sens au fil de recettes astucieuses qui garantissent l’enchantement des yeux et le ravissement des papilles… avec, à la clé, l’étonnement de vos invités : « c’est toi qui a fait ça ? »

Les boissons probiotiques quasi gratuites. Des conserves naturelles et magie des légumes fermentés. Des astuces aussi pour des décorations somptueuses quasi gratuites.

L’univers fascinant des probiotiques

L’univers fascinant des probiotiques

Présentation des probiotiques

«Un probiotique est un micro-organisme vivant qui, lorsqu’il est consommé en quantité adéquate, produit un bénéfice pour la sante de l’hôte» (définition de la FAG – Food Agriculture Organization -, 2002, reprise par I’Afssa – Agence française de sécurité sanitaire des aliments -, dans son rapport sur les effets des probiotiques et prébiotiques sur la flore et l’immunité, février 2005).

Présentation des prébiotiques

Ce sont les aliments des probiotiques.
Continuer la lecture

Microbes et mode de vie

Une attention toute particulière est à porter à notre flore intestinale compte tenu de paramètres nouveaux qui expliquent pourquoi, aujourd’hui, elle est en général déséquilibrée et qu’il est devenu nécessaire de prendre des dispositions pour qu’elle retrouve un bon fonctionnement. Flore dégradée
•    parce que nous ne vivons plus dans des fermes, au contact d’animaux, de la poussière, de la terre, des arbres et des fleurs au quotidien
•    parce que notre alimentation est pasteurisée, stérilisée
•    parce que nous mangeons trop de sucreries, produits laitiers et céréales qui font proliférer les bactéries pathogènes dans nos intestins
•    parce que nos fruits et légumes n’ont plus naturellement sur eux de bonnes bactéries. Ils sont trop propres, mais nous sommes bien obligés de les laver soigneusement pour en enlever les pesticides.
•    parce que nos lieux de vie, nos vêtements, sont constamment nettoyés, désinfectés à trop haute température ;
•    parce que nous nous baignons dans des piscines pleines d’eau de Javel et que nous prenons des antibiotiques…
L’alimentation vivante en général et les produits fermentés en particulier, sont des pistes pour neutraliser, au moins en partie, les dégâts provoqués par les points qui viennent d’être relevés

Inspiré par JM Dupuis

Fiches techniques stages
Bonnes fermentations
Conserves naturelles
Alimentation vivante
Boissons de la forme

Stop à la guerre aux « microbes »

Stop à la guerre aux « microbes »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

C’est bien ici un domaine exemplaire qui montre les dérives de l’homme, ignorant la richesse du Vivant et toutes les interactions qui nous rendent étroitement solidaire de toutes les autres formes de vie, et en premier lieu, des micro-organismes. En croyant bien faire, il a été amené à combattre les précieux auxiliaires que sont les micro-organismes.
Rappeler le rôle capital joué par notre flore intestinale bouleversée par les antibiotiques, l’alimentation industrielle, l’environnement pollué et notre mode de vie. Les « bonnes bactéries » nous protègent de multiples manières :
•    elles interdisent aux microbes agressifs de s’implanter ;
•    elles forment une barrière qui empêche les organismes facteurs de maladie de passer dans notre sang ;
•    elles achèvent la bonne digestion de nos aliments, permettant en particulier d’en extraire les vitamines B, acides gras, enzymes, en les faisant fermenter ;
•    surtout, elles sont le pilier central de notre système immunitaire : les scientifiques estiment que la flore intestinale représente 80 % de nos défenses naturelles.
Continuer la lecture

L’épopée des microbes et de l’homme

L’épopée des microbes et de l’homme

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les caractéristiques symboliques et culturelles attachées à tout aliment fermenté sont au nombre de quatre.
1.    Le produit fermenté est nécessaire à la vie, il a même parfois sauvé des vies, et il est considéré comme bon pour la santé autant que bon au goût.
2.    Le produit fermenté a une dimension symbolique qui transcende celle de la simple qualité nutritionnelle ou gastronomique.
3.    Le produit fermenté est purement local et autochtone, et sa fabrication ne peut être délocalisée sous peine de perdre ses caractéristiques.
4.    Le produit fermenté est enfin considéré par les gens du pays comme étant lié à leur histoire. C’est un emblème de la communauté, il fait partie de la culture. On s’identifie à lui.
Le fermenté, en tant que marqueur identitaire pourrait diviser les hommes. En fait, il les relie, les unit même. Car comme la cuisine, la fermentation nous définit comme humains.

Continuer la lecture