Sept impératifs pour nos formations

Le défi de la transition : accompagner le surgissement de la nouveauté
L’accompagner et non pas le subir dans la révolte et l’incompréhension de ce qui se passe
• Connaître les organisations alternatives et les techniques qu’elles expérimentent : agriculture, gouvernance, énergies, construction, etc.
• Comprendre les stratégies de changement du Vivant dont les indispensables « tensions », les « signaux faibles », « les points de bascule », les phénomènes « disruptifs », les innovations imprévisibles, les évolutions par bifurcation ou saut, etc. Cette connaissance plus fine et objective de la réalité fait partie de ce qui est devenu l’indispensable « Culture générale » pour se positionner dans un monde dont la logique échappe à nos critères rationnels traditionnels. Il suffit de penser du passage douloureux et polémique de la pensée d’Aristote à la physique de Copernic, de la logique de Descartes à celle de la physique quantique. Aujourd’hui l’approche de la pensée complexe est probablement une révolution de la même importance.
• Incarner soi-même la nouveauté. Connaître et comprendre invite à incarner soi-même la nouveauté. Cette nouvelle façon de vivre pourrait s’inspirer de la vision d’un « citoyen du monde » évoqué ci-après

Trouver sa juste place, pour jouer sa partition, l’hypothèse du citoyen du monde.
La juste place pour agir avec discernement, en ayant conscience des pièges de certaines urgences et des émotions par toujours bonnes conseillères.
A quoi pourrait ressembler le nouvel homme adapté au nouveau monde qui se dessine sous nos yeux ?
A chacun de trouver le profil qui l’inspire. Je propose ici l’idée d’un « citoyen du monde » dont voici quelques caractéristiques
• Il pourrait adopter un double positionnement en conciliant individu et citoyen
• Il aurait une double appartenance géographique en renforçant ses attaches locales pour mieux entretenir une vision planétaire
• Il serait animé d’une curiosité inlassable lui permettant d’approcher les multiples disciplines sans être un scientifique mais avec bon sens pour entretenir une vue d’ensemble sur ce qui anime son époque
• Il cultiverait la voie du milieu avec la sagesse de la dialogique lui donnant une vision holistique des situations tout en évitant le piège de la confrontation guerrière des contraires
• Il aurait un point d’ancrage en se référant aux leçons de sagesse du Vivant
• Il s’initierait à la pensée complexe, aux approches globales ; il intègrerait paradoxes et incertitudes en faisant du changement de regard un réflexe quotidien.
• Il met en perspective ses gestes quotidiens et toutes ses activités avec l’histoire incroyable de l’humanité qui se déroule sous ses yeux et à laquelle il participe en conscience, pleinement engagé, sans se laisser décourager par des hypothèses d’effondrement, tant sont nombreux les facteurs d’incertitudes, pour le meilleur et pour le pire.
Citoyen du monde ou autre formulation, les caractéristiques de l’homme « acteur lucide » dans un monde en mutation, peuvent être identifiées et intégrées dans les formations : le programme mis en place devrait convenir au plus grand nombre de personnes en quête de sens et désireuses de s’investir dans cette aventure.

Un point d’ancrage : la sagesse du Vivant
Coopérer avec les forces de vie ; respecter les règles fondamentales
• Deux cheminements pour comprendre les enjeux
o Chercher du sens afin d’agir de manière adaptée
o Commencer par agir puis observer l’émergence du sens sous-jacent
• Coopérer avec les forces de vie : féminin, sauvage, sacré
• Composer avec les règles de sagesse du Vivant (liste non exhaustive)
o Maintenir un équilibre avec la biosphère ; ne pas épuiser les ressources
o Renforcer la résilience par la variation, les duplications, la décentralisation
o Processus cycliques ; les déchets comme ressource
o Mécanismes de rétroaction positive ou négative amplifiant ou freinant le changement
o Les tensions entre lutte et coopération
o Les tensions entre résistance et adaptation permanente aux changements
o Force et fragilité des écosystèmes ; auto-organisation ; diversification, évolution
o Tout est relié dans l’instant : Communication. Recevoir et donner
o Tout est relié dans l’évolution. Coopération, entraide

Interdépendance
La vision élargie met en évidence les liens et les interactions entre toutes les formes de vie
• Le constat
Liens historiques et racines multiples partagées avec tous les êtres vivants, racines culturelles, liens biologiques : témoins d’une aventure partagée, d’une co-évolution dont les traces sont inscrites au plus profond de notre être. Par ex
o cerveau reptilien
o ontogénèse
o mélange d’ADN
o et probablement tout un univers de mémoires dans notre inconscient
• L’enseignement
o Tout étant lié, la transition intérieure sera une étape essentielle pour que la transition extérieure puisse avoir un réel effet de transformation sur la société
o Tout étant lié, il apparait que nous ne sommes pas seuls face aux défis à relever. Notre action peut être approchée dans une démarche de co-créativité avec les énergies du Vivant : ci-après

Prendre soin de son potentiel pour accéder au statut d’homme responsable
Occasion d’arbitrer entre grandeur et humilité dans le rôle de co-créateur
• Faire sa part d’être humain demande à ce que l’on développe nos qualités humaines pour libérer notre incroyable potentiel de transformation.
o Cela commence par refuser la dictature du seul raisonnement
o Améliorez votre capacité d’adaptation, de réactivité ou d’agilité
o Travaillez votre mobilité professionnelle
o Cultivez l’intelligence collective
o Optimisez vos relations et votre communication
o Développez votre sens de l’organisation
o Gagnez en créativité
o Clarifiez buts et moyens face à la complexité
o Élargissez votre vision au regard de situations de crise
o Explorez les vertus de l’empathie, etc.

Surmonter les obstacles sur le chemin de son accomplissement
Privilégier la rigueur, le réalisme en résistant aux sirènes de la facilité et du confort
• Dénouer les liens qui asservissent, les mécanismes qui occultent la connaissance
o Erreurs et illusions
o Manipulations, biais, habitudes, traditions, croyances
o Objectif : limiter la reproduction d’anciens schémas
• Renforcer sa liberté, jour après jour
o Libre arbitre, autonomie, indépendance, disponibilité, audace.
o Exigences pour exercer sa liberté de manière responsable
o Objectif : développer des liens qui délivrent, affranchissent, nourrissent et font grandir.
• Faire place à la connaissance pour une saine vision
o Contexte
o Enjeux
o Solutions possibles

Étendre sa vision du monde
Entre connaissances pluridisciplinaire et approche du mystère : élargir et approfondir
• Élargir
o Approches pluridisciplinaires : au niveau des matières abordées mais aussi au niveau des outils cognitifs.
o Regard global non réductionniste : nouvelles manières d’approcher le monde
• Approfondir
o Connaissance, énigmes et mystère. Au-delà de ce qui peut être compris arrive souvent le moment de grâce qu’est la confrontation avec le mystère qui nous échappe définitivement et qui peut inviter l’homme à l’émerveillement et à l’adoration de ce qui le dépasse.