Pour tenter de me présenter

J’ai vécu une vie fabuleuse, une enfance riche en émotions au contact de la nature, puis la sécurité du confort bourgeois, et enfin de multiples aventures sur d’imprévisibles chemins de traverse. J’ai été souvent bousculé par la vie, avec rudesse et amour, quand la direction prise s’avérait devoir être corrigée ou quand je pensais légitimement pouvoir me reposer, pensant avoir « mérité » de profiter d’une retraite tranquille ! La vie avait, à l’évidence, un autre plan et chaque fois de telles envies ont volé en éclat pour que je puisse réellement « profiter », oui, mais de la vraie vie. Avec le recul, que de cadeaux !

Il y a 27 ans, je me retrouvais donc inscrit à l’école de la vie après 25 ans d’expertise comptable ! Quel programme ! Ne jamais s’arrêter de grandir, d’élaguer l’ancien, de créer, d’explorer, de tester, de réinventer, de douter, de découvrir. Chaque jour, ouvrir les yeux, s’étonner, admirer, rendre grâce ! Une communion avec le Vivant, approfondissant ce qui avait illuminé mon adolescence, senteurs du foin, nuits sous la tente, tourbillons de papillons. Désormais c’est avec une conscience affinée que je puis dire que « la terre, l’océan, les arbres, les montagnes nous aiment plus que nous ne les aimons ». Et je sais qu’ils attendent avec impatience un signe de notre part. Alors, je vous invite à aller à leur rencontre « pour que commence enfin une inimaginable fête des retrouvailles » (Gougaud)

Apprendre, recevoir… accepter… donner et transmettre, voilà le rêve que je continue de vivre au quotidien. Pas seulement en partageant de précieuses recettes, mais en offrant ce rêve à ceux que je rencontre, ce qui pourrait les mettre en joie et les inviter à entrer dans cette farandole cosmique et y retrouver le chemin de leur âme. Autrement dit :

Éveiller à la Vie qui danse autour de nous,
à la Vie qui palpite en nous,
pour célébrer cette incroyable fête des retrouvailles !

Pour une alimentation durable

Toutes les campagnes en faveur du développement durable me mettent mal à l’aise car cette expression associe deux notions contradictoires ! Alors, parler de telle ou telle « activité » durable me convient bien mieux. Et pour ce qui concerne au premier plan mes activités, je parlerai « d’alimentation durable ». Voici quelques informations sur ce thème
Il y a lieu de rappeler tout d’abord, les trois notions de base, bien connues, énoncées lors du Sommet de la Terre à Rio en 1992 : économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable.

Pour la FAO, les régimes alimentaires durables sont « des régimes alimentaires ayant de faibles conséquences sur l’environnement, qui contribuent à la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’à une vie saine pour les générations actuelles et futures. Les régimes alimentaires durables contribuent à protéger et à respecter la biodiversité et les écosystèmes, sont culturellement acceptables, économiquement équitables et accessibles, abordables, nutritionnellement sûrs et sains, et permettent d’optimiser les ressources naturelles et humaines » Continuer la lecture

Entrez dans la danse de la vie : Rythmes, cycles et rituels

En observant les manifestations du Vivant, nous constatons qu’elles peuvent se présenter à nous de manière inattendue (à nos yeux, du moins), parfois grandiose, parfois cruelle, ou les deux, tel un volcan qui explose soudainement. Le plus souvent elles s’inscrivent dans des rythmes.
Il est courant de parler des rythmes de la nature en évoquant, à titre d’illustration, les situations suivantes.

Les rythmes de la nature

Le rythme de succession des saisons.

1 ) L’activité en deux étapes

Le printemps : la nature se réveille et commence à montrer ses nouvelles feuilles et à fleurir
L’été : la nature est au maximum de son rayonnement, les fruits murissent, les légumes poussent.

2 ) Le repos en deux étapes Continuer la lecture

Chaos, changement et nouvelle vie : une odyssée cosmique !

S’approcher du cœur du vivant conduit à faire une observation qui me parait essentielle, celle du changement. Une évidence, certes, mais qui demande à être précisée. A ce sujet, deux remarques et un enseignement pratique

L’adaptation au changement

Une caractéristique de la vie est de s’adapter en permanence, avec une incroyable inventivité, aux changements. Or si j’applique la technique de l’inversion, une autre vision surgit. La vie « est » changement, et c’est en fonction de quoi qu’elle se manifeste en permanence sous de nouvelles formes. Le changement ne saurait être une donnée avec laquelle la Vie aurait à composer ; ce serait dire que la Vie s’inscrirait dans un contexte plus large au sein duquel elle chercherait à s’épanouir le mieux possible en gérant les contraintes auxquelles elle serait confrontée ! Or la Vie, telle que je l’évoque, est bien cette force première, force créatrice, force divine, force première, elle est le changement. Difficile, et vain à mes yeux, de disserter davantage. Accepter le grand mystère qui échappe à notre compréhension limitée. La seule attitude intelligente est d’accepter cela et d’en tirer des enseignements pour gérer notre quotidien et lui donner du sens.
Continuer la lecture

Se réveiller pour ne pas oublier de vivre notre vie !

 

Le constat

Il est possible de constater que non seulement nous avons oublié notre passé, mais aussi, notre place dans le présent et notre responsabilité pour l’avenir.
L’oubli est aussi un des principaux pièges tendus paradoxalement par la profusion offerte par la vie : oubli des miracles quotidiens, oubli du miracle d’être là, oubli de qui nous sommes…
Individuellement, collectivement, historiquement et culturellement, nous sommes invités à oublier.

L’oubli, la perte de mémoire de l’homme interpelle d’autant plus que tout semble dans l’univers être structuré de mémoires. Mémoire de la lumière gardant le témoignages d’étoiles disparues depuis des milliards d’années, mémoires inscrites dans les roches, dans le bois des arbres, dans les glaces, la mémoire de la vie dans l’ADN, les mémoires du corps, du psychisme, mémoires véhiculées par notre langue, nos traditions, mémoire de nos bibliothèques, traditionnelles ou virtuelles…

Une démarche inscrite au cœur de l’église catholique et, avec d’autres mots, dans d’autres religions ou même de thérapies, démarche qui repose sur trois étapes permettant de retrouver pleinement notre place d’être humain.
Continuer la lecture

Nos grand-mères savaient

L’Ecole Buissonnière vous offre des occasions pour vous réapproprier des savoir-faire sur lesquels tisser au quotidien votre nouvelle existence : l’alimentation, le sommeil, la santé, le rôle de l’esprit et celui des remèdes prodigués par la nature, les liens entre les hommes et le cosmos, Le divin enfin puisque c’est toujours à lui qu’on aboutit, pour le nier ou le remercier, dès qu’on fait l’effort de s’interroger au lieu de se comporter en robots téléguidés par de soi-disant maîtres à penser.

C’est en redécouvrant des vérités toutes simples, nées avec nos plus lointains ancêtres et confirmés par des siècles d’expérience, que se trouve la clé du bonheur. La sagesse et le bon sens ne font qu’un.
Continuer la lecture

Une envie de campagne

Le rythme trépidant de la vie quotidienne semble nous éloigner de nos instincts les plus profonds : nous ne tenons plus compte des changements de saison, nous achetons des fruits et légumes d’été en hiver, nous oublions de prendre le temps de célébrer le retour du printemps ou l’abondance des moissons… Le progrès et le confort moderne nous facilitent bien la vie mais, au fond de nous, nous aspirons toujours à une certaine simplicité et regrettons le temps où les aliments ne contenaient ni conservateur ni colorant, où les techniques artisanales se transmettaient de génération en génération et où la Nature était plus proche et plus présente.

Sans vouloir pour autant renoncer au confort et aux machines modernes qui facilitent les corvées, nous éprouvons toutefois une certaine nostalgie pour la vie d’autrefois à la campagne, lorsque l’existence était perçues comme une récompense et non comme un dû. Bien que notre survie ne dépende plus des cycles de la nature, il nous suffirait peut-être de les intégrer de nouveau à notre vie quotidienne pour retrouver une certaine sérénité. Car au fond de nous, nous aspirons toujours à un mode de vie plus proche de nos racines, plus paisible et plus authentique.
Continuer la lecture

Nourrir toutes les dimensions de l’être

Préparer une nouvelle année de stages, au cœur de l’hiver

C’est en janvier, au cœur de l’hiver que je viens, avec cet article, vous parler des nouveaux stages. La nature semble au repos alors qu’elle prépare dans ses moindres détails le jaillissement du printemps. Tout comme ici dans ma caverne où se peaufine une nouvelle année de stages. Je vais vous montrer combien leur contenu a été conçu pour toucher toutes les dimensions de votre être. Je suis impatient de voir à nouveau le bonheur de ces découvertes briller dans vos yeux .
A chacun, au vu du nouveau programme à s’organiser pour donner à ses aspirations du moment une chance de les voir comblées en cours d’année. En période de voeux en début d’année, il ne s’agit pas de souhaiter, mais de s’engager, seule manière de vous permettre de mieux vivre la vie dont vous rêvez !
Continuer la lecture

Approche holistique des formations

Vos attentes

Pour agir harmonieusement, à titre professionnel, personnel ou associatif, il parait sage d’éviter nombre de pièges ou d’impasses qui nous guettent, en toute bonne foi.
Plonger tête baissée dans l’action risquerait de devenir de l’agitation donnant bonne conscience.
Réagir sous l’emprise de nos émotions face à la misère peut répondre à des situations d’urgence mais n’est guère adapté pour agir en profondeur et gérer nos activités à plus long terme.
Continuer la lecture

Retisser les fils de notre connexion à la vie

Mais qu’avons nous donc perdu ? Qu’aurions-nous à retrouver pour notre plus grand bonheur ?

Nos contemporains sont majoritairement coupés de la nature. Aussi la plus petite expérience, même sans jardin, prend tout son sens : cultiver des graines germées dans sa cuisine, des champignons dans son salon, marcher pieds nus…

Coupé de la nature et plus particulièrement de la vie sauvage. Découvrir les trésors qui se cachent derrière une mauvaise herbe ou une fermentation spontanée de légumes ! Approcher ce monde fascinant pour que l’admiration et le respect remplacent peurs et rejets.

Et au-delà de la vie sauvage, réapprivoiser le sauvage en nous, l’enfant spontané et créatif qui peut nous guider dans nos choix de vie. Découvrir qui vous êtes vraiment.
Continuer la lecture