Impact de la crise sur votre vie

Impact de la crise, mais de quoi parle-t-on au juste

Les scénarios sont innombrables : décroissance, effondrement, croissance à tout prix, apocalypse, métamorphose transhumaniste, croissance verte, migration planétaire, survivalisme…

Entre un présent ambigu et un futur incertain, nous sommes bien dans une étape « intermédiaire » ce qui conduit à parler de transition.

Observons l’impact d’une telle situation, dans tous les domaines notre vie

Malaise à titre personnel

Le catastrophisme

Les constats semblent implacables : pollution, biodiversité, ressources non renouvelables… Le risque est de se laisser envahir par ce sentiment délétère. Or décrypter les mutations en cours de manière lucide va montrer que l’apocalypse n’est pas une fatalité

Autre

  • Stress Inquiétudes Découragement Repli sur soi,
  • Impression de vide, perte d’anciens repères, quête de sens

Malaises en lien direct avec notre place dans l’entreprise, dans le monde économique en général

  • Tensions et stress : aux niveaux individuel et organisationnel
  • Désorganisation Situations contradictoires ou ambiguës
  • Comment répondre aux nouvelles exigences des entreprises et redéfinir notre place

Dans ce contexte l’éco-psychologie apporte de nouveaux outils.

Le déni encore observé mérite deux remarques

Deux mots sur le déni

Réaction psychologique individuelle compréhensible pour se protéger de perspectives traumatisantes

Mais aussi, réaction normale au regard des forces de résistance du Vivant face à ses propres dynamiques de changement. La résilience des systèmes est à ce prix. A nous d’intensifier la mise en place d’un nouveau système rendant l’ancien obsolète

Les difficultés personnelles pour agir

Que faire, qui croire ?

Face à un foisonnement d’analyses et d’actions proposées, la question qui peut être paralysante : je fais quoi ?

D’où un nécessaire changement d’éclairage

Si l’on souhaite apporter notre contribution à l’émergence d’un nouveau monde, la logique à utiliser se doit, elle aussi, d’être nouvelle. Bien sûr, il y a mille choses à « faire » dans son quotidien. Mais ce n’est pas tout. Quels changements personnels sont à introduire afin de passer du faire à l’être ? J’ai identifié nombre de pistes pratiques et quotidiennes.

Nous aurons l’occasion, non seulement de relativiser certaines prises de positions péremptoire, mais aussi de voir les manières adaptées permettant de vivre utilement et de manière apaisée en affrontant les remises en cause prévisibles.

Alors, dites-moi. Qu’est-ce que ça change pour vous ?

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.