Le monde d’après-Changement de références

Intro

La présentation faite par ailleurs des nouvelles façons de penser est un volet de ce changement de références que je vais tenter de vous présenter ici dans sa globalité.

Je prends le risque de vous infliger ce rapide inventaire juste pour vous faire ressentir la richesse de cette thématique et peut-être vous donner l’envie d’approfondir, car il s’agit bien de changer nos manières de voir, de penser, de sentir, de croire, d’être… de vivre tout simplement…

Nouvelles démarches cognitives exposées par ailleurs

Rappelons simplement : pensée complexe, dialogique, boucles de rétroactions, mécanismes archaïques de notre cerveau…

Nos appréciations de base

Les notions de beau, de bon, d’ordonné, d’efficace, de propre, de parfait demandent vraiment à être revisitées pour les mettre en conformité avec la réalité du Vivant. Occasion de faire l’éloge de ce que notre soif de pouvoir et nos prétentions discréditent. Éloge donc du petit, de l’insignifiant, de l’imparfait, de la lenteur, du désordre, du sauvage, de la frugalité, du silence, du métissage, des traces laissées par le temps qui passe, de la beauté des choses finissantes ou brisées ou fanées, des merveilles cachées derrière la banalité des apparences… éloge de l’incertitude, de l’intranquillité, de la simplicité, des petits pas…

A noter que ce ne sont pas là de véritables « nouveautés » mais souvent le retour à des logiques anciennes s’inscrivant dans une proximité avec la nature et dont les Peuples racine peuvent encore témoigner aujourd’hui. Quelques philosophes l’abordent aussi depuis l’antiquité gréco-romaine.Alors quel est le sens de ce qui pourrait être considéré comme des dérives ? Coupure de la nature, domination de l’homme sur ce qu’il considère comme  les caprices de la nature afin de mieux assurer sa survie face au sauvage, au féminin, aux forces non maitrisées…

Ce qui est vraiment nouveau, ce serait cet infléchissement ouvrant la place à la réconciliation et aux retrouvailles avec ces valeurs fondamentales rendu possible par un regard critique sur notre évolution.

Ainsi en est-il d’une manière générale de notre regard sur la vie.

Notre regard sur la vie et l’évolution

Retrouver l’essentiel.

Loin des superstitions et de nos réflexes de domination, nous avons oublié :

  • Notre connexion inhérente avec la vie et le cosmos
  • Notre chemin et nos rêves
  • Notre but
  • Notre pouvoir réel, etc.

Trouver notre juste place au regard de toutes les autres formes de vie à respecter, à admirer tout en assumant les arbitrages que nous impose le Vivant, ne serait-ce que par la loi des mangeurs-mangés. Nuire le moins possible aux êtres humains et non-humains, s’en protéger au besoin tout en leur apportant notre aide quand nécessaire !

L’évolution repose sur les collaborations bien plus que sur les luttes

  • CNV, communication non violente et nouvelles organisations pour une gestion participative

L’incertitude grandissante et le doute ouvrent sur le mystère.

Impact sur la reconnaissance des qualités humaines

L’adulation exclusive des techniques se trouve tempérée par la prise en compte de ces qualités, les « soft skills », qui marquent clairement la limite de l‘intelligence artificielle au regard de ce qui restera du ressort exclusif de l’humain

  • Agilité, ou la capacité à s’adapter à toutes les situations
  • Curiosité,
  • Esprit d’équipe, le travail collectif
  • Leadership, qui crée l’inspiration
  • Esprit entrepreneurial, ou la capacité à être force de proposition
  • Ouverture d’esprit nécessaire à l’innovation, à la créativité. Et bien d’autres…

Les domaines de l’écopsychologie

Prise en compte de l’impact psychologique de notre relation dégradée avec la nature.

Le Travail qui Relie pour un Changement de Cap : deux formules qui désignent les travaux de Joanna Macy

Nouvelles approches du sacré

Les enseignements du Vivant – L’écospiritualité – Notre place dans le monde

La place des traditions – Exhortation à réinterpréter, à actualiser pour les garder « vivantes » et éviter les intégrismes

Nouvelle vision d’un choix de vie

Mieux qu’un bilan de compétences, trouver sa voie devient un chemin d’épanouissement en donnant toute leur place à nos passions, dépassant ainsi notre seule utilité économique.

Il est intéressant de noter aussi que cela s’articule dès à présent avec les stratégies de recrutement d’entreprises soucieuses de leur pérennité dans ce nouveau contexte.

Impact sur les expériences alternatives

Elles permettent de conforter la pertinence de ces nouvelles références tout en les affinant au contact du réel : des encouragements à y apporter notre part

  • Initiatives inspirantes et outils adaptés disponibles

Objectifs

Tous concernés à titre perso et professionnels (salarié ou entrepreneur) pour vivre dans un environnement VICA : complexe, paradoxal, incertain, en état de crise, d’évolution et de changement.

Voilà des pistes à explorer par ceux qui aspirent à rejoindre ces personnes responsables et éclairées qui constituent le levain rendant possible une nouvelle organisation de notre société.

Alors, dites-moi. Qu’est-ce que ça change pour vous ?

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.