Aspirations individuelles – Exigences des entreprises

Évoquer de nouvelles façons de penser n’est pas se livrer à de futiles cogitations, mais constituent autant de réponses concrètes à de multiples demandes.

Aspirations individuelles

Il est remarquable de constater que la plupart de ces aspirations ne se situent plus dans un cadre de développement personnel –qui a montré ses limites depuis le New-Age- ou de religions –dont les enfermements et l’intégrisme en a rendu plus d’une suspectes-

C’est une excellente chose car les réponses pertinentes devront avoir la capacité de satisfaire le plus grand nombre de personnes autour de démarches convergentes et de valeurs partagées.

Prendre sa vie en main, défendre sa liberté, débusquer tous les pièges de manipulation et de domination, développer une vision globale, systémique ; cette vision concerne tous les pans de notre vie : entre les disciplines, entre nos deux cerveaux, entre nous et la nature… Trouver du sens en réalisant que nous vivons un moment fugitif unique dans l’histoire de l’humanité qui nous conduit à gérer le passage entre l’ancien et le nouveau pour participer à une transition responsable.

Dans l’enseignement, les attentes des étudiants sont fortes pour disposer d’ouvertures devenues indispensables pour échapper à l’enfermement d’une formation-métier. Les « Humanités » sur 2 ou 3 ans y répondent en partie. Elles demandent à être complétées par une bonne connaissance de l’environnement actuel, des initiatives alternatives et des nouvelles références cognitives et organisationnelles.

Exigences des entreprises

Les « qualités humaines » et la culture générale sont devenus des critères essentiels de recrutement et d’évolution –voire de pérennité- professionnelle, qui s’imposent à tous, salariés, entrepreneurs ou indépendants. Adaptabilité, capacité à résoudre des problèmes. Aptitude à établir des liens et à collaborer avec les autres. Sens critique, curiosité intellectuelle, créativité…

Synthèse

Le cerveau gauche, hypertrophié, demande à être corrigé pour procurer un « supplément d’âme », loin d’une approche techniciste impersonnelle, désincarnée.

L’École des Mines de Nancy, à propos de son cycle « Humanités », entend proposer un « enseignement du doute, de l’émerveillement et de la complexité, à rebours des certitudes ».

Afin d’apporter sa contribution, L’École Buissonnière a conçu des stages courts permettant à tous d’accéder à ce « supplément d’âme » pour affronter les défis actuels.

 

Alors, dites-moi. Qu’est-ce que ça change pour vous ?

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d'Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.