Rapports homosexuels ne sont pas contre nature

Eclairage

En Iran, les rapports homosexuels sont punis de la peine de mort. En Tchétchénie, ceux qui en ont sont torturés ou assassinés. En France, ils sont stigmatisés dans certaines manifestations. La raison souvent avancée ? L’homosexualité serait « contre-nature ».

Pourtant, de nombreuses espèces d’animaux ont aussi des rapports homosexuels. En 1999, Bruce Bagemihl, un biologiste canadien, a étudié les relations sexuelles de 1 500 espèces et découvert que près d’un tiers d’entre elles en avaient. Pourquoi ? Pour le plaisir bien sûr, mais aussi, étonnamment, pour favoriser la survie de leur espèce.