Le changement que nous décidons

X10662 X
X
X
Si la vie est changement, nous sommes aussi une émanation de la vie avec cette capacité de provoquer le changement, tant à l’extérieur de nous qu’à l’intérieur. Quel défi, quelle chance !

Notre capacité à changer le monde
Je me plais à penser que la création n’est pas achevée et que nous aurions la capacité d’y apporter notre touche quotidienne. Elle est fondamentale pour notre évolution personnelle, sans avoir besoin d’en mesurer son impact sur l’univers. Adopter la  politique du colibri qui ne transporte qu’une dérisoire goutte d’eau dans son bec pour éteindre l’incendie de la savane, mais au moins il aura fait la part correspondant à sa nature

.
 » Il faut savoir que les choses sont sans espoir.
Et tout faire pour les changer. »
Rainer Maria Rilke

Changer le monde à plusieurs
Il y a aussi une nuance de taille à apporter en distinguant notre action individuelle et celle d’un groupe. Là où deux ou trois personnes se rassemblent en mon nom… lisons-nous dans les Evangiles. C’est là, probablement, une vérité universelle. Les grands changements de civilisation ont été initiés le plus souvent par un petit groupe d’individus.

Notre capacité à changer notre regard sur le monde
Changer, évoluer, s’améliorer, peut commencer par l’apprentissage d’un changement de regard, de point de vue. Changer de niveau de conscience permet de résoudre un problème qui résulte d’un niveau donné.

Notre responsabilité à changer de vie
Si notre désir de changement ne traduit pas une fuite mais bien une profonde aspiration vers une situation meilleure, pour nous, pour ceux qui nous entourent, pour les générations futures, alors il est temps de se mettre au travail et de construire notre projet de vie.

Le changement deviendrait ainsi une vocation de l’être humain et non une fatalité : c’est sous cette éclairage que se poursuit le déroulement du stage « Changez de vie »