Principe « totum »

Définition succincte
Totum vient du latin totus « tout ».

Définition adaptée aux plantes médicinales
Ensemble moléculaire complexe et cohérent, spécifique d’une espèce végétale bien définie par son génome, issu de l’un ou de plusieurs de ses organes à l’aide d’une méthode d’extraction appropriée. Le but théorique est d’être le plus complet possible afin de bénéficier de l’ensemble des principes actifs, chaque méthode possédant ses particularités

………………………………………………….

Commentaires
On associe trop souvent l’activité d’un végétal à la présence du principe actif majoritaire qu’elle renferme. C’est oublier une notion fondamentale en phytothérapie le Totum de la plante.
Ce Totum est l’ensemble des principes actifs fonctionnant en synergie, il est plus efficace que le principe actif isolé et souvent en tempère les effets secondaires.

Extension de la notion de totum à l’alimentation
La logique du totum en phytothérapie invite à l’étendre à toute notre alimentation. Mais cela demande du discernement. Il ne s’agit pas de manger les tomates accompagnées de leurs feuilles ! Mais chaque fois qu’une plante, légume ou fruit est consommable dans toutes ses parties, intégrer celles-ci dans notre alimentation, sans dissociations, est certainement bénéfique pour la santé et respectueux de la vie.

Légumes
Associer dans notre assiette, au cours du même repas ou au cours de la même journée les radis et leurs fanes, par exemple, est un réflexe intéressant à mettre en place. Et si les fanes sont trop dures, un jus ou un smoothie peut trouver son intérêt. Cette remarque s’insère parfaitement dans le volet de l’alimentation vivante abordant la cuisine des « restes » et des « fanes ».

Autres aliments.
Toujours avec discernement, quand il n’y a pas de contre-indications explicites, il sera judicieux de privilégier la farine bise ou complète, voire intégrale à une farine blanche et le grain entier à la farine. En restant vigilant face aux stratégies industrielles qui proposent de la farine complète obtenue à partir de farine blanche enrichie de son ! Le totum est respecté en partie mais il y a eu cumul de deux étapes industrielles : le raffinage puis un ajout dont la qualité est difficile à évaluer. Un sucre complet sera aussi à privilégier, sauf cas particuliers, à un sucre blanc raffiné. Là aussi, on trouve du sucre roux pur canne qui est obtenu à partir de sucre raffiné coloré au caramel (de canne, certes) : le produit final est totalement dénaturé.

……………………………………………………………….

Eclairage culturel.
Cette prise de conscience permet de s’interroger sur les idées que l’on se fait du beau ou du bon. Au-delà de la soi-disante « pureté » qu’évoque le blanc de produits raffinés, il y a aussi l’envie de disposer de « concentré », de super-aliments ayant le maximum de propriétés nutritionnelles pour booster notre santé. Il en est ainsi en privilégiant un jus de fruits ou légumes alors que la formule du smoothie reste dans la logique du « totum ».

Respect de la vie qui s’offre à nous.
Bien sûr, l’utilisation des fanes de radis ne va pas changer l’équilibre de votre budget, ni l’avenir de la planète. L’apport nutritionnel n’est pas négligeable. En outre le totum peut aussi traduire notre respect porté au légume ou autre aliment : nous avons là un bel exercice pour affiner notre conscience. Tous les peuples anciens avaient spontanément cette attitude. La capture du bison conduisait à valoriser la bête en entier, sans se limiter à ce que l’on considère aujourd’hui comme les morceaux de choix.

Extension de la notion de totum à la vie en général
La plante, l’animal à utiliser dans leur entièreté illustre le principe de connexion qui relie tous les êtres vivants dans ce cycle où vie et mort sont étroitement associées. Percevoir la globalité de la vie est un réflexe qui peut aussi s’appliquer aux activités humaines. Ne pas céder à la tentation de notre mental de « diviser », de hiérarchiser nos tâches. La cueillette, l’épluchage et la vaisselle font partie du même ensemble : faire la cuisine sans porter d’appréciation sur la noblesse de certaines étapes. C’est un ensemble et la plus grande facilité à déléguer certaines tâches ne permet pas de les traiter de subalternes. Y penser en faisant son ménage !