Jus d’herbes

P1010951-jus Introduction
Comme bien souvent en matière nutritionnelle, des techniques sophistiquées sont mises au service de notre santé. Mais les bienfaits ne sont pas évidents pour ceux qui attachent de l’importance à l’approche « totum » : bénéficier de l’ensemble des constituants d’un légume ou d’un fruit au lieu de privilégier une partie « noble », le jus. Les « déchets » sont de précieux probiotiques bénéfiques à la flore intestinale et apportent d’autres nutriments.

Ceci dit, la réalisation de jus est légitime dans les cas suivants : ingrédient fibreux non utilisable en smoothie, pour le plaisir gustatif et pour les personnes ne supportant pas les fibres crues.

Le matériel
La centrifugeuse est l’outil habituel pour les jus. Si votre budget ne vous permet pas d’acheter un extracteur de jus d’herbes, le blender permet aisément d’avoir un résultat satisfaisant.

Les herbes
Verdures à privilégier, pur ou mieux en mélange avec fruits ou légumes : plantes sauvages (orties par ex.), aromatiques du jardin, jeunes pousses de graines germées. Une mention particulière pour le blé qui aura atteint environ 15 cm de haut. Ces jus peuvent faire l’objet de cocktails, y compris avec un vin apéritif !

Démonstration et dégustation
Fiche recette détaillées des stages 15-15-120