Les fermentations, l’école du Vivant

Les fermentations, l’école du Vivant

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Depuis une centaine d’années, on connait l’origine de la fermentation, mais le lait, le jus de fruit, la viande ou les céréales fermentaient il y a dix mille ans comme aujourd’hui, alors que nul microbiologiste n’était là pour surveiller ce processus. Cependant, ne rien connaître aux véritables causes des procédés de fermentation n’a pas empêché les humains de les conduire parfaitement, uniquement par l’observation des phénomènes.
Il suffit d’interroger un vigneron pour comprendre toute la part d’empirisme présente dans la maîtrise de la fermentation qui donnera un produit comportant plusieurs milliers de composants différents, dont seulement 400 sont connus et répertoriés.
La maitrise absolue est impossible : la fermentation, c’est le vivant.
Telle est la spécificité  de notre démarche : même si vous n’avez pas toutes les connaissances disponibles en microbiologie, en respectant quelques règles simples de base que j’ai plaisir à partager en toute simplicité, vous pourrez à votre tour vous lancer dans cette aventure faite d’observation, donnant un large espace aux créations personnelles et vous invitant à beaucoup de modestie face aux mécanismes toujours mystérieux du vivant. Et quand le co-créateur que vous devenez réussit sa préparation fermentée, une joie immense le submerge comme pour le jardinier qui admire ses roses qu’il n’a fait pourtant que d’accompagner modestement.

Inspiré par les travaux  de Marie-Claire Frédéric