Entre tradition et modernité

Entre tradition et modernité

 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

La modernité ne saurait être salutaire qu’à la condition de rester connectée à cette chaine qui existe depuis la nuit des temps et répond à cette double aspiration des hommes : apprendre et transmettre
Ce fil de la transmission conforte notre place et magnifie notre rôle d’humain -pris en tant que tel- sans céder à la comparaison avec d’autres personnes qui seraient plus douées. Et peut importe le domaine concerné. S’insérer dans cette chaine de transmission donne du sens à notre vie… et une responsabilité. Cette référence au passé, aux traditions, aux savoir-faire ancestraux est aussi une inépuisable source d’inspiration mais pourrait bien, pour qui n’y prend pas garde, devenir un enferment. Martin Buber l’exprime clairement en une phrase qui m’accompagne depuis bien longtemps.

« La tradition est la plus belle des libertés pour la génération qui l’assume
avec la conscience claire de sa signification,
mais elle est aussi l’esclavage le plus misérable
pour celui qui en recueille l’héritage par simple paresse d’esprit. »

Alors si nous apportions notre contribution pour que le rêve d’Eva Morales se réalise ?

Un Monde où nous créons des nouvelles traditions,
tout en honorant et respectant les traditions de nos Ancêtres
et de nos Grand-pères et Grand-mères…
Un Monde où ce rêve se réalisera..
Je fais confiance au Grand Esprit qui siège dans mon cœur
comme dans le cœur de chaque créature,
il est mon Faiseur de Rêve et comme je l’écoute mon rêve deviendra réalité…