Réalisation de stagiaires après la journée ail et autres sauvageonnes

Réalisation de stagiaires après la journée ail et autres sauvageonnes

Realisations_apres_stage_01
 jus d’orties (avec citron, sucre et eau) ; et un plat avec orties (et mixé épeautre germé et lentille germée liés ensemble avec un peu de lait de soja et d’arrow root). Loïc
XX
Realisations_apres_stage_02

Samedi soir j’ai fait découvrir à mes invités quelques plats à bases de plantes.
Tout d’abord récolte des plantes.
J’ai ramassé chez moi : lierre terrestre, ortie, primevère, pâquerette, consoude, plantain, oseille, rhubarbe. Mélisse.
J’ai ramassé en foret la veille, ail des ours, lamier jaune et alliaire.
Après  tri et nettoyage des plantes.
J’ai fait un cake aux herbes, d’après la recette du cake a la consoude avec environ 160 g de plantes diverses.
Plantain, alliaire, lamier, consoude, ail des ours, ortie, feuilles de primevère, feuilles de pâquerette, réduite dans la cocotte avec un peu d’eau. Puis mélangé avec la pâte à cake.
J’ai prolongé de 10 mn la cuisson, après refroidissement j’ai trouvé que le cake était encore collant.
Ensuite j’ai fait deux tartinades.
1* base: avocat, chèvre frais, une cuillère de gingembre râpé, épices, crème de soja.
2*base : céréales cuites, haddock (poisson fumé), une cuillère de noisette poudre, épices, piment, crème de soja.
Les tartinades servies étalées  sur tranches de cake aux herbes ou pain grillé, avec fleurs de pâquerette et lierre terrestre pour le plaisir des yeux.
Ensuite pour la gourmandise.
Brochette de noix et corail de st jacques préalablement mariné dans huile d’olive, citron, thym, persillade, épices enroulé dans une feuille d’ail des ours. Cuisson a la poêle 3 a 4 mn en retournant.
En dessert.
Tarte à la rhubarbe. J’ai préalablement fait dégorger les morceaux de rhubarbe saupoudré de sucre pendant qq heures.
J’ai fait une infusion de lierre terrestre et mélisse dans du lait chaud que j’ai utilisé en la mélangeant avec deux œufs et deux bonnes cuillères de miel (celui de mes abeilles) comme garniture.
J’ai décoré cette tarte avec qq fleurs de lierre terrestre.
Conclusion
D’abord la récolte des plantes le matin à la fraiche est un réel bonheur : je comprends l’expression le bonheur est dans le pré.
Après l’effet de surprise, mes invités ont découvert cette cuisine originale et ont agréablement appréciés.
Bien sur ils veulent revenir.
Moi je suis content d’avoir mis en pratique l’enseignement de Gérard. Michel.