Liqueurs et apéritifs

Liqueurs et apéritifs

Liqueurs
Sur la base des recettes des apéros, existe la version « liqueur  S’utilisent pures, en liqueur, pour parfumer un dessert, en Kir (ajouter dans du vin blanc ou rouge) ou pour améliorer une boisson chaude.
Une mention particulière pour mes trois préférés : foin, noix vertes et épices (hypocras ou arquebuse) ; sans oublier la liqueur obtenue en fabriquant une confiture de vieux garçon, douce et fruitée. Selon disponibilité il y a aussi : violettes, roses, fleurs épicées…

Apéro Arquebuse 7 épices et 3 fleurs. Existe en blanc et en rouge
Il existe de nombreuses recettes, principalement à base d’armoise, genépi et absinthe. Notre recette associe tanaisie et épices. Se présente en concentré (liqueur) et prêt à servir, comme apéritif. La liqueur permet de faire soi-même le vin apéritif avec une formule « kir ». Touche fleurie (rose, tanaisie, merisier) charpentée sur la base de la légère amertume de la tanaisie (ce qui peut évoquer de loin une touche de chartreuse)

Apéro Hypocras Existe en blanc et en rouge
La recette d’Hypocras est attribuée au célèbre médecin Grec Hippocrate (Vème siècle avant J-C.). Bien plus tard les chevaliers Chrétiens, à l’occasion d’une Croisade en Orient, furent conquis par cette véritable « potion magique » et ramenèrent la recette d’Hypocras en Occident. C’est grâce à ses saveurs si agréables et à ses vertus tonifiantes et même aphrodisiaques (assurait-on…) que Hypocras devient l’Apéritif à la mode tout au long du Moyen Âge. C’est un apéritif ou un digestif, souvent prescrit par les médecins pour faire digérer. L’hypocras était servi dans la plupart des banquets. Parmi ses adeptes les plus fameux on compte : Rabelais, Henri IV, Louis XIV, Gaston Fébus… Elle était alors offerte comme présent de valeur, au même titre que les confitures.
Après le XVIIIème siècle la précieuse recette tombe dans l’oubli. C’est en m’inspirant de la recette de l’hypocras que j’ai mis au point cette préparation titrant 16° d’alcool, alliant épices, liqueur de roses et vin rouge, légèrement sucrée, à utiliser principalement en apéritif.

Confiture de vieux garçon
Recette ancienne consistant à mettre tout au long de l’année les petits fruits dans un bocal avec de l’alcool et du sucre. Attendre jusqu’à Noël pour y toucher. Les fruits sont présentés dans un bocal ventru et c’est le surplus de jus (aromatisé aux fruits et légèrement alcoolisé) qui est présenté comme « liqueur de vieux garçon » : tout un ensemble de saveurs avec petite dominante framboise et noyaux de cerises.

Accès direct boutique