Sagesse vagabonde

Vous trouverez ici une petite phrase, un témoignage, une image pouvant nous nourrir. Parfois une vidéo ou un PPS. Des pensées inspirées de la nature ou de diverses traditions choisies en ce qu’elles manifestent l’essentiel qu’elles ont en commun au regard du respect de la vie avec leur capacité à faire émerger émerveillement et gratitude. Manière de vous faire partager mes vagabondages sur les chemins de la sagesse !

Anastomose

Anastomose
Quel mécanisme se cache donc derrière ce mot savant ?

Un peu de botanique.
Le mot anastomose décrit la fusion physique et fonctionnelle des organes de deux végétaux, en général appartenant à la même espèce, et via les racines (mais il peut s’agir des branches, voire de troncs dans le cas, par exemple, des haies plessées)

Alors, ces deux jeunes arbres très proches vont-ils fusionner un jour ?

 xx  

Cette souche montre clairement la double origine de l’arbre qui s’est développé ici.

 xx

La fusion n’est pas toujours à reproduire dans nos relations,
si l’on en croit Khalil Gibran  quand il parle du mariage :

Donnez vos coeurs,
mais non pas à la garde l’un de l’autre.
Car seule la main de la Vie peut contenir vos coeurs.
Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus:
Car les plliers du temple s’érigent à distance,
Et le chêne et le cyprès ne croissent pas
dans l’ombre l’un de l’autre.

Musiques… de ton souffle : contenu

Musiques… de ton souffle
Channels, prophètes, médiums… Qui parle ?

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Couv Musiques

Ce livre présente dans une première partie les dialogues échangés par une jeune femme avec l’ange Emanuel, son ange gardien. Des photos de nature les accompagnent. Voir article qui leur est consacré.

Pour permettre à chacun de se faire une opinion sur les phénomènes « para-normaux » qui se multiplient, Jean-Yves Leloup nous donne des repères en s’appuyant sur les Grandes Traditions et sur la psychologie contemporaine : telle est la proposition de cet « Essai sur les inconscients où s’annonce une parole » qui constitue la seconde partie du livre

Qui sont ces « esprits » qui parlent, écrivent, guérissent ?
Qui sont ces personnes qui transmettent ces paroles ?

Après un inventaire détaillé de ces manifestations, le cœur de l’essai vise à explorer l’inconscient sur la base d’un classement en dix niveaux :

  • Persona – Moi
  • Inconscient personnel ; ça-surmoi
  • Inconscient familial
  • Inconscient parasite
  • Inconscient collectif
  • Inconscient « physique », cosmique
  • Inconscient angélique
  • Le Soi – Imago Déï
  • Dieu – Le Principe-Etre ; l’origine qui ne manque pas
  • La Déïté – L’Autrement qu’Etre ; l’Origine qui manque – l’Ouvert

Les tout derniers exemplaires dispo ici

Célébrez le printemps !

Célébrez le printemps !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx P1040648
  Fleurs de tussilage

Pour mettre en pratique cette approche joyeuse et festive de la vie, une semaine consacrée à l’alimentation vivante constitue une réelle opportunité d’allier quête du bonheur et gestes du quotidien.

Célébrer, c’est louer solennellement quelqu’un… alors célébrez ce magicien qu’est le printemps pour ce miracle du renouveau auquel nous avons le privilège d’assister, de participer, une nouvelle fois.

Célébrer, c’est fêter un événement… le calendrier nous y invite d’autant plus que certaines traditions utilisent encore aujourd’hui cette date comme début de leur nouvelle année. (voir la fête de Norouz en Iran, par exemple)

Célébrer, c’est aussi procéder à quelque chose d’exceptionnel… alors à vous de poser des actes chargés de sens. Vous pouvez donner un tel éclairage à un simple nettoyage de printemps qui peut, selon votre degré de conscience, devenir une forme de remerciement, d’expression de votre gratitude.

Célébrer, c’est enfin accomplir un rite qui devient un acte nous reliant concrètement à la force de vie actuellement en pleine explosion multicolore dans la nature : des gestes simples suffisent, ne serait-ce que la préparation d’une salade de pissenlit.

Célébrer est souvent une démarche collective qui donne davantage de force à ce que chacun peut exprimer ; c’est aussi un moyen de renforcer notre motivation en étant à plusieurs. Nos prochaines rencontres se placent bien dans cet état d’esprit.

De la technique, des recettes, la connaissance des plantes sur le terrain, de multiples occasions de se surprendre en appréciant la richesse du végétal avec nos cinq sens… et participer à cet élan de reconnaissance à l’égard du Vivant qui nous maintient en vie et émerveille qui apprend à regarder dans la magie de l’instant.

Une bibliographie soigneusement choisie peut être consultée. Un reportage de la journée et une invitation à faire en rentrant chez soi quelques recettes à partager avec le groupe via un cercle de discussion. C’est aussi un outil d’accompagnement permettant de poser des questions après le stage dont tout le groupe profitera. La convivialité, le sentiment d’être « bichonné », le plaisir d’un repas hors du commun sont autant d’attraits supplémentaires à une journée de stage accessible à tous, sans pré-requis.

Faites le Jihâd !

Image (518) xxx
Le Prophète dit : Nous sommes revenus du jihâd mineur pour aller vers le plus grand des jihâd.
Les compagnons demandèrent : Quel est ce jihâd majeur ?
Le Prophète répondit : Le combat contre les passions du cœur.Hadith du Prophète 

Extrait du dernier numéro d’une de mes revues préférées : Ultréïa

« Cite-t-on assez certains « dits » de Muhammad, à l’heure où de funestes amalgames divisent la société et menacent les fondements du « vivre ensemble » républicain ? Revenir à l’étymologie éviterait pourtant certaines dérives interprétatives et réductrices. Le mot jihad a des acceptions plus larges que celle « d’appel à la guerre » dont on nous rebat les oreilles dans les médias… »

lire la suite dans l’édito du numéro 3 printemps 2015

Fleurs de sagesse – 1

En cueillant ses pétales,
vous ne saisissez pas
la beauté de la fleur.
Rabindranàth Tagore

XXX 201-Image_1661 201-Macération de fleurs - Copie

Sois comme la fleur,
épanouis-toi librement
et laisse les abeilles
dévaliser ton coeur !
Râmakrishna

Si la vie n’est qu’un passage,
sur ce passage au moins
semons des fleurs.
Montaigne

Les fleurs de demain sont toutes dans les graines d’aujourd’hui
proverbe chinois

Le triple filtre de Socrate

Socrate

Socrate était un philosophe grec du 5ème siècle avant JC considéré comme l’un des inventeurs de la philosophie morale et politique. Il était réputé pour sa sagesse. Un jour qu’il se promenait sur l’Agora, il fut abordé par un quidam qui l’interpella ainsi :

– Socrate ! Tu sais ce que je viens juste d’apprendre à propos d’un de tes élèves ?

– Attention » lui dit Socrate, avant de dire quoi que ce soit, il faut que tu passes un certain test. Je l’appelle le test du triple filtre…

– Triple filtre ?

– Oui. Avant que tu ne me parles d’un de mes élèves, ce serait bien que tu filtres ce que tu vas dire … Le premier filtre est le filtre VÉRITÉ. Es-tu absolument certain que ce que tu vas me dire est vrai ?

– Euh … C’est à dire … Non. Je l’ai juste entendu dire …

– Bien, tu n’es donc pas certain que ce que tu vas dire est la vérité. Le second est le filtre de la BONTÉ. Ce que tu as à me dire est-il bon pour mon élève ?

– Ben … pas exactement …

– Donc, tu veux me dire quelque chose de désagréable pour mon élève sans être sûr que ce soit vrai. Essayons le troisième filtre, si tu veux bien. Il s’agit du filtre de l’UTILITÉ. Ce que tu veux me dire est-il utile pour moi ?

– C’est difficile à dire, plutôt non, en réalité …

– Tu m’accorderas donc que tu souhaites me confier quelque chose de désagréable sur mon élève, qui ne me sera d’aucune utilité et dont tu n’es pas sûr. Ne crois-tu pas qu’il vaut mieux, dans ce cas, te taire?

– Oui, Socrate, je vois bien que tu as raison. Je me tairai donc…