Alimentation vivante

L’alimentation vivante est une approche indépendante de toute école diététique. Elle s’inscrit dans la démarche du fonctionnement durable avec ses trois axes : environnemental, social et économique. La bio en fait partie, elle est approchée essentiellement comme un outil, mais n’est qu’un aspect des choses.
Nous évitons ainsi les polémiques stériles sur les moyens mis en œuvre pour se concentrer sur leur finalité : s’intégrer le  plus harmonieusement dans la chaîne du vivant dans le respect de ses règles.

Apprivoiser les fermentations : l’indispensable pratique

Passer à la pratique : un cap essentiel dans votre vie !

………..

Voir ci-dessous, en fin de page, la liste des articles déjà publiés sur le sujet

La journée consacrée aux « Bonnes fermentations » vous donnera une vue d’ensemble sur ces mondes invisibles mais combien actifs. Cette initiation sera complétée par quelques recettes permettant de faire vos premières expériences.

L’explication des mécanismes
Lacto-fermentation : boissons, légumes et autres pour de multiples utilisations : consommation rapide ou conserves, produits santé ou à vocation principalement gustative.
Fermentation alcoolique.
Fermentation acétique et les fermentations mixtes ou contrariées. Moisissures.

Les recettes
Pot de kimchi, boissons au ginger bug ou au curcuma, aubergines à l’huile., citron confits, choucroutes, pickles…

Les utilisations des produits fermentés
Continuer la lecture

Les bonnes fermentations : un enjeu essentiel

Plonger au coeur du vivant
Renouer avec une sagesse millénaire

……….

Les aliments fermentés sont les plus sûrs au monde. Ce sont eux qui ont permis aux humains de résister à tous les aléas du passé, les épidémies, les famines. Les micro-organismes qui les fabriquent sont les mêmes qui composent notre microbiote (autrefois nommé flore intestinale) et sans lesquels nous ne pourrions pas vivre. Ces micro-organismes font partie de notre système immunitaire et détruisent les pathogènes. Continuer la lecture

Consommer mieux et dépenser moins

…………

Une journée pour partager nombre de clés et faire une cuisine excellente pour la santé, goûteuse et joyeuse tout en dépensant moins. Il est faux de prétendre que manger sain, c’est cher !

Passer de sa cuisine habituelle à la bio demande à reconsidérer les ingrédients et à prendre la peine de découvrir de nouveaux ingrédients.

Parler de sobriété prend ici tout son sens au fil de recettes astucieuses qui garantissent l’enchantement des yeux et le ravissement des papilles… avec, à la clé, l’étonnement de vos invités : « c’est toi qui a fait ça ? »

Les boissons probiotiques quasi gratuites. Des conserves naturelles et magie des légumes fermentés. Des astuces aussi pour des décorations somptueuses quasi gratuites.

L’univers fascinant des probiotiques

L’univers fascinant des probiotiques

Présentation des probiotiques

«Un probiotique est un micro-organisme vivant qui, lorsqu’il est consommé en quantité adéquate, produit un bénéfice pour la sante de l’hôte» (définition de la FAG – Food Agriculture Organization -, 2002, reprise par I’Afssa – Agence française de sécurité sanitaire des aliments -, dans son rapport sur les effets des probiotiques et prébiotiques sur la flore et l’immunité, février 2005).

Présentation des prébiotiques

Ce sont les aliments des probiotiques.
Continuer la lecture

Microbes et mode de vie

Une attention toute particulière est à porter à notre flore intestinale compte tenu de paramètres nouveaux qui expliquent pourquoi, aujourd’hui, elle est en général déséquilibrée et qu’il est devenu nécessaire de prendre des dispositions pour qu’elle retrouve un bon fonctionnement. Flore dégradée
•    parce que nous ne vivons plus dans des fermes, au contact d’animaux, de la poussière, de la terre, des arbres et des fleurs au quotidien
•    parce que notre alimentation est pasteurisée, stérilisée
•    parce que nous mangeons trop de sucreries, produits laitiers et céréales qui font proliférer les bactéries pathogènes dans nos intestins
•    parce que nos fruits et légumes n’ont plus naturellement sur eux de bonnes bactéries. Ils sont trop propres, mais nous sommes bien obligés de les laver soigneusement pour en enlever les pesticides.
•    parce que nos lieux de vie, nos vêtements, sont constamment nettoyés, désinfectés à trop haute température ;
•    parce que nous nous baignons dans des piscines pleines d’eau de Javel et que nous prenons des antibiotiques…
L’alimentation vivante en général et les produits fermentés en particulier, sont des pistes pour neutraliser, au moins en partie, les dégâts provoqués par les points qui viennent d’être relevés

Inspiré par JM Dupuis

Fiches techniques stages
Bonnes fermentations
Conserves naturelles
Alimentation vivante
Boissons de la forme

Stop à la guerre aux « microbes »

Stop à la guerre aux « microbes »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

C’est bien ici un domaine exemplaire qui montre les dérives de l’homme, ignorant la richesse du Vivant et toutes les interactions qui nous rendent étroitement solidaire de toutes les autres formes de vie, et en premier lieu, des micro-organismes. En croyant bien faire, il a été amené à combattre les précieux auxiliaires que sont les micro-organismes.
Rappeler le rôle capital joué par notre flore intestinale bouleversée par les antibiotiques, l’alimentation industrielle, l’environnement pollué et notre mode de vie. Les « bonnes bactéries » nous protègent de multiples manières :
•    elles interdisent aux microbes agressifs de s’implanter ;
•    elles forment une barrière qui empêche les organismes facteurs de maladie de passer dans notre sang ;
•    elles achèvent la bonne digestion de nos aliments, permettant en particulier d’en extraire les vitamines B, acides gras, enzymes, en les faisant fermenter ;
•    surtout, elles sont le pilier central de notre système immunitaire : les scientifiques estiment que la flore intestinale représente 80 % de nos défenses naturelles.
Continuer la lecture

L’épopée des microbes et de l’homme

L’épopée des microbes et de l’homme

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les caractéristiques symboliques et culturelles attachées à tout aliment fermenté sont au nombre de quatre.
1.    Le produit fermenté est nécessaire à la vie, il a même parfois sauvé des vies, et il est considéré comme bon pour la santé autant que bon au goût.
2.    Le produit fermenté a une dimension symbolique qui transcende celle de la simple qualité nutritionnelle ou gastronomique.
3.    Le produit fermenté est purement local et autochtone, et sa fabrication ne peut être délocalisée sous peine de perdre ses caractéristiques.
4.    Le produit fermenté est enfin considéré par les gens du pays comme étant lié à leur histoire. C’est un emblème de la communauté, il fait partie de la culture. On s’identifie à lui.
Le fermenté, en tant que marqueur identitaire pourrait diviser les hommes. En fait, il les relie, les unit même. Car comme la cuisine, la fermentation nous définit comme humains.

Continuer la lecture

Les fermentations, l’école du Vivant

Les fermentations, l’école du Vivant

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Depuis une centaine d’années, on connait l’origine de la fermentation, mais le lait, le jus de fruit, la viande ou les céréales fermentaient il y a dix mille ans comme aujourd’hui, alors que nul microbiologiste n’était là pour surveiller ce processus. Cependant, ne rien connaître aux véritables causes des procédés de fermentation n’a pas empêché les humains de les conduire parfaitement, uniquement par l’observation des phénomènes.
Il suffit d’interroger un vigneron pour comprendre toute la part d’empirisme présente dans la maîtrise de la fermentation qui donnera un produit comportant plusieurs milliers de composants différents, dont seulement 400 sont connus et répertoriés.
La maitrise absolue est impossible : la fermentation, c’est le vivant.
Telle est la spécificité  de notre démarche : même si vous n’avez pas toutes les connaissances disponibles en microbiologie, en respectant quelques règles simples de base que j’ai plaisir à partager en toute simplicité, vous pourrez à votre tour vous lancer dans cette aventure faite d’observation, donnant un large espace aux créations personnelles et vous invitant à beaucoup de modestie face aux mécanismes toujours mystérieux du vivant. Et quand le co-créateur que vous devenez réussit sa préparation fermentée, une joie immense le submerge comme pour le jardinier qui admire ses roses qu’il n’a fait pourtant que d’accompagner modestement.

Inspiré par les travaux  de Marie-Claire Frédéric

Mais qui est l’inventeur de ces produits fermentés ?

Mais qui est l’inventeur de ces produits fermentés ?

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Mais, au fait, qui en a fait la découverte ? Il y a là un processus intéressant illustrant la capacité d’adaptation de l’homme : un accident, une observation, une évaluation positive et une reproduction du phénomène initial.
Voici quelques illustrations à ce sujet.
Il est vraisemblable que l’origine des aliments fermentés soit accidentelle. Les hommes ont observé puis reproduit un processus naturel, avec plus ou moins de succès, mais toujours de manière complètement aléatoire. L’observation du comportement de certains animaux a pu être source d’inspiration comme le fait d’enterrer ses proies pour les manger plus tard. Il peut s’agir aussi d’une circonstance fortuite, d’un accident, d’une maladresse, d’un oubli.
Continuer la lecture

Micro-organismes bénéfiques

Micro-organismes bénéfiques

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Parler des bonnes fermentations ne se limite pas à la choucroute et au kéfir. C’est un univers immense et omniprésent dans lequel nous sommes intimement insérés. Je tente un inventaire qui ne saurait être exhaustif, mais qui donne déjà un bon aperçu.

Lacto-fermentation

Trois domaines principaux
Les boissons
Les légumes
Les autres aliments dont céréales et légumineuses
Plusieurs utilisations
Aliments de consommation rapide : boissons et légumes
Aliments fermentés comme conserve : légumes, olives
Ingrédients à vocation principale santé : pollen, tofu et autres
Préparations à vocation principalement gustative, condiment et assimilés : sauces soja, miso, umebosis, thé, vanille, etc.

Fermentation alcoolique Continuer la lecture